JUJUTSU KAISEN RPG///DOMAIN EXPANSION///ARC I : BIG BOOM THEORYPLATEFORME RP///ESPACE COMMUNAUTAIREIL EST TEMPS POUR VOUS D'ÉTENDRE VOTRE TERRITOIREJJK RPG
Qu'est-ce que JJK RPG ?
Jujutsu Kaisen est une œuvre jeune, parue en 2017, mais la critique et le public s’accordent pour dire qu’il s’agit déjà d’un nouveau classique du shônen. En un sens, il est le digne héritier de Hunter x Hunter ! Sauf qu’il se déroule dans le monde réel, à notre époque actuelle. Et c’est peut-être ce qui rend ce manga encore plus intéressant.

Sublimer le fantastique dans le shônen est la prouesse que réalise le manga de Gege Akutami. Nous avons choisi de prolonger cette proposition artistique. Jujutsu Kaisen RPG offre une expérience unique dans un univers original directement inspiré du manga éponyme et de notre monde actuel. À mi-chemin entre la sci-fi d’anticipation et l’urban-fantasy, nous faisons le choix de mettre en avant une uchronie à la fois punk et spirituelle. Un monde qui ressemble à notre futur proche et qui propose une nouvelle visite des thèmes abordés par Jujutsu Kaisen. Plus qu’un RPG, c’est un récit philosophique interactif qui est proposé.

Trois histoires entremêlées, trois sociétés superposées : celle des profanes, qui ne maîtrisent pas l’énergie occulte ; celle des exorcistes, qui maîtrisent et contrôlent l’énergie occulte ; celle des fléaux, êtres malfaisants constitués d’énergie occulte.

Neuf factions sont représentées à travers les différents mondes. Des tensions nombreuses apparaissent et persistent entre elles, mais une menace commune les met toutes sur le même niveau de danger : le retour du plus grand fléau de tous les temps, communément appelé “la Fin”.

La société des profanes :
  • L’Empire du Nouveau Japon, devenu une dictature après la crise économique mondiale de 2025, a un contrôle total sur sa population et possède de nombreuses polices

  • Insidious, considéré comme un cyber-État, est une organisation secrète de hackeurs qui s’est emparé des Internets

  • La société exorciste :
  • L’Orthodoxie exorciste, secte blanche, est une institution bouddhiste ancestrale qui gère l’énergie occulte au Japon et plus largement en Asie ; elle produit les écoles, les diplômes d’exorcistes et fonctionne sur l’autorité des 7 clans exorcistes.
  • L’Eglise Noire, secte noire, rassemble des Maître des Fléaux révolutionnaires qui luttent contre l’Orthodoxie et l’Empire du Nouveau Japon en perpétrant des attentats terroristes dans les grandes villes.
  • La Cabale de l’Harmonie, dont le nom n’est même pas assuré, est une mystérieuse secte noire shintoïste qui serait en train de s’infiltrer dans les différents sphères de pouvoir.

  • La société occulte (fléaux) :
  • La Pénurie est un fléau né de la peur du manque. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Indonésie et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • L’Épidémie est un fléau né de la peur de la maladie. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Inde, une partie de l’Amérique du Sud et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Captivité est un fléau né de la peur de l’emprisonnement et de l’esclavage. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Guerre est un fléau né de la peur du conflit. Elle forme un empire occulte qui règne sur la Russie, la Chine, l’Europe de l’Est et une partie du Japon et cherche à se répandre.

  • Que ce soit dans le monde matériel ou dans les mondes occultes, tous ces groupes se vouent, chacun à leur manière, à l’extension de leur territoire. Les joueurs auront donc tout le loisir de venir impacter ces intrigues en mouvement : aider les factions, devenir leurs chefs, les détruire, en créer de nouvelles… en prévision des troubles à venir.
    TOPSITES
    news
    13/01/2024 : Période de pré-ouverture de JJK RPG.

    01/02/2024 : Début du mois d'ouverture de JJK RPG.

    24/03/2024 : Fin de l'ouverture de JJK RPG. Lancement officiel.

    01/04/2024 : Evènement d'initiative : DEAD CAN DANCE (Fête d'O-Bon, la Fin de l'Âge Mort).

    Salvation is for worshipers [PV: Gabrielle]par Yuichi KotaroJeu 6 Juin - 1:33
    EXPEDITION EXTERMINATION | MISSION par Gin OgawaMer 5 Juin - 11:24
    Validation rp Menocchio Koutetsupar Menocchio KoutetsuMar 4 Juin - 16:35
    Blinded by the lights [PV: Sawada Yahiru]par Yuichi KotaroMar 4 Juin - 3:54
    F. PROGRESSION FUREGAMI MORIpar Furegami MoriLun 3 Juin - 16:52
    Champ contre champ' [Yumi & Furegami]par Furegami MoriLun 3 Juin - 8:19
    LE LIVRE D'EZECHIEL (37, 1-14 ) | GABRIELLEpar Menocchio KoutetsuDim 2 Juin - 10:45
    F. PROGRESSION MENOCCHIO KOUTETSUpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 5:24
    F. PROGRESSION TAMOTSUpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 5:08
    F. PROGRESSION YUICHI KOTAROpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 5:03
    F. PROGRESSION TSUYOSHI SAITOKUpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 4:58
    F. PROGRESSION KEI TANABEpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 4:55
    F. PROGRESSION MOMOE SENATOREpar Matière et MouvementDim 2 Juin - 4:49
    Modèle de réponse rp libre servicepar Matière et MouvementVen 31 Mai - 11:34
    Sickening expression [PV: Tamotsu, Yahiru Sawada]par Yahiru SawadaVen 31 Mai - 2:54

    Matière et Mouvement
    Narrateur omniscient
    Rang :
    S+++
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    — Le silence éternel de ces espaces infinis [...] ;
    — L'esprit préexiste à la matière. L'esprit habite chaque atome, chaque particule. L'esprit est la partition de l'Univers, la force immatérielle qui forge la réalité concrète. Il est... [...] ;
    — [...] serait donc approprié cette capacité à être, sans naissance et sans mort, et à demeurer, hors de l'espace et du temps ;

    Ce compte est le Maître du Jeu.
    Messages :
    127
    Ryos / FE :
    10000069
    Localisation :
    Narrateur omniscient
    Mar 2 Avr - 5:28





    Hironaka Saimin
    La fête d'O-Bon est également un moment où les exorcistes de tout horizon se réunissent et s'unisse... les festivités du clan Tsuin avaient tendance à  resserrer les liens, mais tout dépends de la personne à laquelle on se confie... ▬ Exorciste de classe 3 - Agent du clan Saimin en permission. - Bord du lac, Cérémonie de Norigae - 22h18




    La fête touchait à sa fin, la musique traditionnelle qui résonnait était plus douce que celle de l’après-midi. Le soleil avait disparu depuis plusieurs minutes, laissant place au voile noir et au croissant de lune pour l’illuminer. La majorité des festivaliers restants, moi y comprit, nous étions réunis du côté du lac, là où allait se dérouler l’ultime cérémonie clôturant le festival une fois pour toute : la cérémonie de Norigae du clan Tsuin.

    J’étais venu accompagné de quelques amis et camarades de l’époque de l’académie. Diplômé depuis bientôt une année, c’était la 5ème fête d’O-bon que je célébrais. Aucune famille ne m’avait jamais réellement approché jusqu’à maintenant, et je ne faisais pas réellement l’effort de mon côté non plus. Le monde de l’exorcisme n’était originellement pas le mien. J’appréciais sa culture et j’aimais découvrir de nouvelles choses, mais je ne me voyais pas réellement quitter ma vie de profane. Malgré que je parle déjà comme si je ne faisais plus partie du même monde, ironique n’est-ce pas ?

    - Tanaka-san, à quoi tu penses ?  

    Sortie de ma rêverie par mon camarade, mon léger sursaut me trahit d’autant plus, provoquant la raillerie des deux autres.

    - Rien de particulier… Et je t’ai déjà dit de m’appeler Hiro, sinon je me sens obligé de t’appeler Saimin-san et j’ai pas envie de rameuter un cinquième du festival à chaque fois que je veux te parler.

    Mizuki était le seul de notre quatuor à être né dans un grand clan, il n’avait pas eu la chance d'hériter du pouvoir héréditaire, mais selon lui c’était une bonne chose. Il disait tout le temps que sans ça, il n’aurait pas pu passer autant de temps avec nous. Et que les responsabilités et la pression s'étaient par pour lui, forcé de constater qu’il avait plutôt raison sur ce point.

    - Vous savez quand ça commence sinon ? Ça commence à faire un moment que je porte ce truc.

    - Ça devrait plus trop tarder Ken, t’inquiète pas. La petite lanterne de papier est trop lourde pour tes gros bras ?

    Ken et Hana, le hasard avait voulu que deux chamanes naissent dans le même village paumé de campagne, ils étaient inséparables depuis l’enfance. Je désespérais presque face au cliché de leurs relations, on dirait une romance de manga. Les voilà repartis en train de se chamailler.

    - Ca y est les amoureux on arrête. Ma remarque les stoppa net, ils me fusillèrent du regard, un frisson parcourut mon échine. Je devais changer de sujet où j’étais mort. Et sinon, vous avez mis quoi comme secret sur le papier ?

    Ils me regardèrent tous avec un air déconfit, l’air de me vouloir me faire comprendre que c’était complètement stupide de demander un secret. C’était pas complètement faux.

    - Dis nous donc le tiens Hiro-san, c’est plus poli de commencer par soi-même.

    Enfoiré de Mizuki. Je lui lance un regard en coin des enfers, mais ça ne me sortira pas de la situation.Je triture mon papier entre mes doigts et cherche une échappatoire, à vrai dire, ce n'est pas vraiment que j’en ai honte devant eux, c’est juste que mon secret est vraiment naze. Après quelques secondes à chercher, j’abandonne dans un soupir.

    - Okay okay, mais vous vous moquez pas hein ? La première fois que j’ai vu un fléau, je pensais qu’il allait me donner une Yo-kai Watch…


    Les trois autres explosèrent de rire.

    - J’ai failli mourir ce jour-là ! Bande d’enfoiré.. Moquez-vous ! Je l’ai fait moi à votre tour maintenant, tiens on commence par toi !

    Je pointais Hana du doigt, la situation avait assez duré, c’était à leurs tours de révéler leurs secrets ! Tous les regards se tournèrent vers elle, et c’est en la voyant tourner au rouge pivoine que je commençais à comprendre ce qu’il y avait d’écrit sur son papier. J’espérais pas un tel jackpot, mais alors que la situation s’embourbait au fur et à mesure de son silence, une voix inconnue vint s’immiscer dans notre groupe, brisant l’instant.

    - So Konbawa les jeunes ! Alors, on se raconte des petits secrets avant le début de la cérémonie ?

    Nous nous tournions vers l’inconnu, mais lorsque nous découvrîmes son visage, les nôtres se figèrent tous. Illuminé d’un large sourire, sa longue chevelure blonde, sa barbe, ses traits, il n’y aucun doute, c’était bien Kensei Tsuin, le chef du clan Tsuin ! Complètement sous le choc, je n’avais jamais été aussi proche d’un chef de clan, alors que ce soit lui qui nous approche était d’autant plus étonnant. Je n’eu pas le temps de prononcer le moindre mot qu’il enchaînait déjà.

    SECRETS AUTOUR DU FEU ▬ DÉMARCHE CLAN TSUIN Ldr4

    - Oooh, mais c’est quoi que je sens là ? Y’aurait pas comme un parfum d’amour dans l’air. Il dévisageait Ken et Hana, approchant son visage de manière presque trop insistante. Aaah, c’est si beau la jeunesse, profitez, profitez, cette cérémonie est faite pour ouvrir son coeur, d’abords au ciel, mais aussi à soi-même et surtout aux autres.

    Ses mots accentuaient encore la gêne d’Hana qui enfouissait sa tête dans ses bras. De mon côté je riais nerveusement, un peu impressionné et surtout gêné à l’idée qu’il ai pu entendre mon secret.

    - Alors, vous voulez pas me dire vos petits secrets ?  Il marquait une pause, nous regardant l’un après l’autre, avant de rire à nouveau. J’espère que la cérémonie vous plaira en tout cas, si vous désirez discuter n’hésitez pas à venir me voir, j’adore rencontrer des nouveaux exorcistes. À plus tard j’espère.

    Aussi vite qu’il était venu il repartit, j’échangeais des regards confus avec mon groupe d’amis. Nous n'aurions jamais imaginé le croiser au contact des gens quelques minutes avant le début de la cérémonie.


    Règles de l'évènement
    Durant cet évènement, vous allez avoir la chance de pouvoir influencer l’un des chefs de clan au travers d’un post RP dans lequel vous vous mettrez en scène pour tenter de gagner leurs faveurs.

    Comme un pseudo RP de négociation, chaque chef de clan possède ce que l’on appelle des points de rupture et des intérêts personnelsLe but sera de manœuvrer autour des informations fournies dans les sujets de rencontre pour tenter de séduire le chef de clan.

    La réaction du chef de clan dépendra uniquement de l’intérêt qu’il portera à vos propos. En fonction du taux de réussite de votre post, ils iront jusqu’à vous proposer une place à leurs côtés.

    La mise en scène de la rencontre avec le chef de clan est à votre discrétion tant qu’elle respecte l’ambiance générale mise en place par la narration. Il reste disponible et mobile durant la cérémonie de Norigae, se baladant le long du lac, vous pouvez l'approcher de vous même, ou vous pouvez comme dans le post ci-dessus jouer une approche cohérente de sa part, basée sur le modèle du post. (Kensei Tsuin est un personnage curieux mais dont l'intérêt est frivole, essayez au minimum de lui imposer des réactions pour une question de cohérence.)


    Matière et Mouvement
    https://www.jjk-rpg.com
    Matière et Mouvement
    Narrateur omniscient
    Rang :
    S+++
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    — Le silence éternel de ces espaces infinis [...] ;
    — L'esprit préexiste à la matière. L'esprit habite chaque atome, chaque particule. L'esprit est la partition de l'Univers, la force immatérielle qui forge la réalité concrète. Il est... [...] ;
    — [...] serait donc approprié cette capacité à être, sans naissance et sans mort, et à demeurer, hors de l'espace et du temps ;

    Ce compte est le Maître du Jeu.
    Messages :
    127
    Ryos / FE :
    10000069
    Localisation :
    Narrateur omniscient
    Mer 22 Mai - 8:25





    Kansei Tsuin
    La fête d'O-Bon est également un moment où les exorcistes de tout horizon se réunissent et s'unisse... les festivités du clan Tsuin avaient tendance à  resserrer les liens, mais tout dépends de la personne à laquelle on se confie... ▬ Exorciste de classe 3 - Agent du clan Saimin en permission. - Bord du lac, Cérémonie de Norigae - 22h18




    La fête était finie. Les derniers festivaliers quittaient lentement les alentours du lac où venait de se terminer la cérémonie de Norigae. La musique qui avait résonné toute la journée cessait, ramenant l’apaisant silence sur le domaine sacré. Je m’étais installé à proximité du lac, regardant la lune se refléter sur l’étendue aqueuse. Autour de moi des membres de mon clan finissait de ranger les stands, remballant les installations, nettoyant les déchets qu’il pouvait rester. Pensif, mon regard venait se poser sur le cadavre d’une lanterne, en train de se faire décomposer par l’eau, bonne idée d’avoir opté pour du papier biodégradable.

    Dans ma tête, je me refaisais un résumé de la journée, du déroulement de celle-ci en reprenant en tête nos objectifs et les résultats. Finalement, nous nous en étions bien sortis, toutes les installations étaient prêtes en temps et en heure. Aucun accrochage réellement significatif avec un autre clan, pas de quoi devoir entamer une pacification ou effacer un affront. L’aspect recrutement n’avait pas été le plus fructueux, nous avions déniché quelques exorcistes intéressants. De quoi agrandir un peu, mais surtout efficacement notre clan, cette année n’était pas celle sur laquelle je pariais le plus de toute façon. J’avais préféré planter les graines pour l’avenir, au nez et à la barbe de tout le monde.

    M’asseyant en tailleurs, je fouillais dans ma poche pour en ressortir un petit morceau de papier, roulé tel un parchemin. Je disposais ensuite devant moi un petit bol en fer gravé de plusieurs inscriptions ésotériques dans lequel je venais déposer le papier, puis un second bol que je remplissais partiellement d’eau du lac. Enfin, je sortais finalement un ensemble de feuille de Salvia Divinorum roulées et attachées d’une cordelette à la manière d’un fagot de bois. Entamant la combustion de mon bâton de sauge, durant quelques minutes j’effectuais des mouvements amples, courbés autour de moi, répandant une fumée blanchâtre qui se mouvait irrégulièrement, comme si elle prenait peu à peu vie.


    À l’aide de la sauge incandescente, je vins allumer le papier qui trônait à l’intérieur du bol, en un instant, il se consumait. Je déposais ma main libre sur le sommet du bol, bloquant les cendres à l’intérieur puis, vint plonger le bâton de sauge dans le bol d’eau, l'éteignant dans une ultime apparition de fumée blanche. Prenant une grande inspiration, j’avalais la fumée qui était restée en suspens autour de moi, la gardant dans la bouche quelques secondes, je l’expirais en répétant quelques mots.

    - Tumèn tx'ur-ha' buuts' èès kin chibil chin bolon tikku. (Par l’eau sacrée et la fumée odorante montre moi l’éclipse et l’infra-monde.)



    À la fin de mon incantation, je ramenais les deux petits bols de fer l’un contre l’autre, mélangeant la sauge, l’eau et la cendre en capturant une partie de la fumée à l’intérieur. Pendant quelques secondes, je maintenais la mixture scellée à l’intérieur des deux bols  avant de les séparer, libérant une faible émanation blanchâtre.

    Mon regard se perdit dans cette faible fumée, comme si elle avait ouvert un accès fugace à une vision bien plus lointaine. J’observais dans le vide à travers milles et une réalité, comme si mon esprit voyageait à travers les couches superposées de l’espace et du temps. Je fermais les yeux alors que dans ma tête défilait les secrets inscrits à la cérémonie Norigae. Des centaines et centaines de phrases renfermant parfois l’essence même de la personne l’ayant écrite, le pouvoir d’un secret était  indéniable, il révélait, transcendait le savoir et la raison,  surpassait l’image, l’apparence, le cliché. Il devenait le joyaux de la personne qui le gardait et parfois le talon d'Achille de celui qui le partageait.


    Et pourtant, dans cette mer de pierre précieuse qu’était la cérémonie, aucun joyau ne brillait suffisamment, ou plutôt, aucun ne brillait de l’éclat que je recherchais. J’effectuais une ultime prière, joignant mes mains au dessus des bols de fer avant de m’incliner brièvement vers l’avant. Trempant mon index dans la cendre, je déposais mon doigt trois fois sur mon front laissant trois points alignés sur celui-ci avant de déposer mon front sur le sol, enfin, je creusais un petit trou dans lequel j’enterrai le reste du contenant des bols. Après avoir nettoyé mon front et rangé mes affaires, je me redressais, regardant le firmament là où avait disparu la dernière lanterne, me laissant vaquer à quelques pensées .

    Cette année encore, l’harmonie cosmogonique est toujours fragmentée dans les mémoires du monde. Ombre et lumière, chaud et froid, temps et espace, matière et mouvement, ils ne sont que des formes tronquées d’une même source. La complétion est le mariage d’opposition, et non pas la poursuite sans concession d’une voie menant à l'annihilation de toute forme de contestation.

    - Tsuin-sama ? On a fini de tout ranger, votre chauffeur vous attend.


    Sortie de ma rêverie par un membre du clan, je me tournais vers lui pour lui adresser un léger sourire.

    - Merci Jiwu, alors dis moi, qu’est-ce que tu as pensé d’O-bon cette année ? lui demandais-je en prenant le chemin vers la sortie.

    - Hmm, vous savez pour nous c’est toujours un peu la même rengaine, une montagne de boulot à abattre et à peine le temps de profiter de la fête qu’il faut déjà tout ranger…

    - Hahaha, tu n’as pas complètement tort. Pourtant, je pense qu’O-bon est importante, je dirais même que c’est la fête la plus importante pour le monde occulte dans sa totalité. Jiwu me lançait un regard interrogateur, O-bon était la fête commune des clans, mais nous avions tous nos propres coutumes qui était tout aussi voir plus importante pour certains clans. L’  ge mort est bien plus qu’une simple date fêtant notre victoire sur l’Apocalypse, l’âge-mort est la raison de vivre de l’orthodoxie, le point de départ du développement même de notre exorcisme à un tel niveau. N’as-tu jamais pensé à cela ? Sans   ge-mort, pas d’alliance entre grands clans, pas d’orthodoxie, pas de croissance de l’occulte à travers les continents. Cette fête est bien plus que ce que les gens pensent qu’elle est, elle est le point de départ de notre monde. Notre monde de frontière, notre monde séparant occulte et physique, nos individualités, nos différences, nous les devons à ce jour.

    Un silence régna pendant quelques secondes, Jiwu était bouche-bée, me fixant avec un air suspicieux. Puis il sortit de sa poche un paquet de cigarette, tapa le dessous d’un coup sec de son index avant de me tendre le paquet, un tube de tabac sortant de celui-ci.



    - Grosse journée n’est-ce pas, Kensei-sama ?

    J’attrapais la cigarette avant de la porter à ma bouche, l’allumant, je tirais une latte, soufflant la fumée vers le ciel.

    - Comme chaque année.

    Jiwu eut un petit rire. Nous étions enfin arrivés, se glissant devant moi, il m’ouvrait la porte de la voiture dans laquelle je montais, baissant la fenêtre. Il me rejoignait, prenant la place passager avant, puis le véhicule démarrait, nous emmenant enfin hors du domaine Kamo pour rentrer chez nous.

    Matière et Mouvement
    https://www.jjk-rpg.com
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers: