JUJUTSU KAISEN RPG///DOMAIN EXPANSION///ARC I : BIG BOOM THEORYPLATEFORME RP///ESPACE COMMUNAUTAIREIL EST TEMPS POUR VOUS D'ÉTENDRE VOTRE TERRITOIREJJK RPG
Qu'est-ce que JJK RPG ?
Jujutsu Kaisen est une œuvre jeune, parue en 2017, mais la critique et le public s’accordent pour dire qu’il s’agit déjà d’un nouveau classique du shônen. En un sens, il est le digne héritier de Hunter x Hunter ! Sauf qu’il se déroule dans le monde réel, à notre époque actuelle. Et c’est peut-être ce qui rend ce manga encore plus intéressant.

Sublimer le fantastique dans le shônen est la prouesse que réalise le manga de Gege Akutami. Nous avons choisi de prolonger cette proposition artistique. Jujutsu Kaisen RPG offre une expérience unique dans un univers original directement inspiré du manga éponyme et de notre monde actuel. À mi-chemin entre la sci-fi d’anticipation et l’urban-fantasy, nous faisons le choix de mettre en avant une uchronie à la fois punk et spirituelle. Un monde qui ressemble à notre futur proche et qui propose une nouvelle visite des thèmes abordés par Jujutsu Kaisen. Plus qu’un RPG, c’est un récit philosophique interactif qui est proposé.

Trois histoires entremêlées, trois sociétés superposées : celle des profanes, qui ne maîtrisent pas l’énergie occulte ; celle des exorcistes, qui maîtrisent et contrôlent l’énergie occulte ; celle des fléaux, êtres malfaisants constitués d’énergie occulte.

Neuf factions sont représentées à travers les différents mondes. Des tensions nombreuses apparaissent et persistent entre elles, mais une menace commune les met toutes sur le même niveau de danger : le retour du plus grand fléau de tous les temps, communément appelé “la Fin”.

La société des profanes :
  • L’Empire du Nouveau Japon, devenu une dictature après la crise économique mondiale de 2025, a un contrôle total sur sa population et possède de nombreuses polices

  • Insidious, considéré comme un cyber-État, est une organisation secrète de hackeurs qui s’est emparé des Internets

  • La société exorciste :
  • L’Orthodoxie exorciste, secte blanche, est une institution bouddhiste ancestrale qui gère l’énergie occulte au Japon et plus largement en Asie ; elle produit les écoles, les diplômes d’exorcistes et fonctionne sur l’autorité des 7 clans exorcistes.
  • L’Eglise Noire, secte noire, rassemble des Maître des Fléaux révolutionnaires qui luttent contre l’Orthodoxie et l’Empire du Nouveau Japon en perpétrant des attentats terroristes dans les grandes villes.
  • La Cabale de l’Harmonie, dont le nom n’est même pas assuré, est une mystérieuse secte noire shintoïste qui serait en train de s’infiltrer dans les différents sphères de pouvoir.

  • La société occulte (fléaux) :
  • La Pénurie est un fléau né de la peur du manque. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Indonésie et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • L’Épidémie est un fléau né de la peur de la maladie. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Inde, une partie de l’Amérique du Sud et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Captivité est un fléau né de la peur de l’emprisonnement et de l’esclavage. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Guerre est un fléau né de la peur du conflit. Elle forme un empire occulte qui règne sur la Russie, la Chine, l’Europe de l’Est et une partie du Japon et cherche à se répandre.

  • Que ce soit dans le monde matériel ou dans les mondes occultes, tous ces groupes se vouent, chacun à leur manière, à l’extension de leur territoire. Les joueurs auront donc tout le loisir de venir impacter ces intrigues en mouvement : aider les factions, devenir leurs chefs, les détruire, en créer de nouvelles… en prévision des troubles à venir.
    TOPSITES
    news
    13/01/2024 : Période de pré-ouverture de JJK RPG.

    01/02/2024 : Début du mois d'ouverture de JJK RPG.

    24/03/2024 : Fin de l'ouverture de JJK RPG. Lancement officiel.

    01/04/2024 : Evènement d'initiative : DEAD CAN DANCE (Fête d'O-Bon, la Fin de l'Âge Mort).

    Et ainsi, nous rentrons dans l'enfer - Yahiru & Rebeccapar Yahiru SawadaAujourd'hui à 5:59
    F. PROGRESSION NORYOKUTOpar Temps et EspaceAujourd'hui à 1:30
    BAZAR PANDÉMONIAQUE DE L'ÉPIDÉMIEpar Temps et EspaceAujourd'hui à 0:29
    F. PROGRESSION TAMOTSUpar TamotsuHier à 23:52
    Totaux des votes des joueurspar Matière et MouvementHier à 23:42
    Besoin d'un fournisseur ? [Feat Kei Tanabe]par Kei TanabeMer 22 Mai - 17:01
    LES MENACES DU GRAND NORD ▬ DÉMARCHE CLAN KOUTETSUpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 10:08
    SCENARIO 47 ▬ DÉMARCHE CLAN SAIMINpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:29
    LE ROI DES OMBRES ▬ DÉMARCHE CLAN ZEN'INpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:26
    SECRETS AUTOUR DU FEU ▬ DÉMARCHE CLAN TSUINpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:25
    LES TRADITIONS DANS LE SANG ▬ DÉMARCHE CLAN KAMOpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:23
    MAÎTRE SHO, MAUDIT FARÇEUR ! ▬ DÉMARCHE CLAN JOU par Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:21
    ULTIME REMPART ▬ DÉMARCHE CLAN KUGENpar Matière et MouvementMer 22 Mai - 8:20
    Smoke, le fumeur de clope [en cours]par SmokeMar 21 Mai - 17:35
    Le Deal du moment :
    Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
    Voir le deal

    Kamo Rebecca
    Professeur à Tokyo
    Rang :
    1
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    Légère et détendue, a le rire facile et le sourire en permanence afin de cacher ses doutes. Elle aime et ne s'en cache pas. Elle regrette et ça se devine dans son regard. Mais elle avance parce qu'elle n'a pas le choix.

    ♧ rousse ♧ prof depuis cinq ans ♧ grain de folie ♧ met l'ambiance en cours ♧ se fait sermonner à cause de ses mauvaises idées ♧ conscience de la mort et de la finalité des exorcistes ♧ s'assure que ses élèves deviendront plus forts qu'elle afin qu'ils survivent le plus longtemps possible ♧
    Messages :
    7
    Ryos :
    2350
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Tokyo
    Professeur à Tokyo
    Lun 8 Avr - 22:00
    Some days I’m okay, someday I’m not.



    Nagoya. Une grimace vient ternir son visage. Si Rebecca a choisi d'enseigner à l'Académie de Tokyo, c'est bien parce qu'elle s'y sent plus à l'aise qu'ici, à Nagoya. Des centaines d'exorcistes se sont déplacés pour participer aux festivités d'O-Bon, une fête essentielle pour eux, primordiale même. C'est une occasion qui ne se présente qu'une fois par an pendant laquelle chacun peut brosser les chefs de clan dans le sens du poil et tenter de rentrer dans leurs petits papiers. Des jeux de pouvoir, des sourires de façade, des rires grossiers, tout ce qui lui déplaît elle qui pourtant s'en sert à l'excès. Elle ne les apprécie pas mais elle est comme eux.

    Vêtue dans un kimono léger, il est d'une couleur de pêche. Des motifs de fleurs de cerisiers commencent sur le bas du tissu et remontent jusqu'à ses omoplates. Un obi noir enserre sa taille, le noeud dans son dos est soigné tout comme ses cheveux noués en un élégant chignon. Quelques broches dorées sont accrochées dans sa chevelure. Sa peau est couverte d'une fine couche de poudre blanche, ses lèvres sont dessinées d'une couleur assortie à ses vêtements et ses yeux, travaillés par un eye-liner. Son expression est neutre, son regard se détourne et son estomac se tord, écoeurée. Elle n'est qu'un objet qu'on embellit lorsqu'il faut la montrer et qu'on dissimule lors des réunions importantes. Là pour faire bonne figure.

    Elle pourrait vomir à leurs pieds, elle pourrait cracher sur leurs souliers, se débattre et hurler qu'elle n'a jamais voulu épouser quelqu'un de ce clan. Qu'elle n'a jamais voulu avoir un rôle aussi restrictif. Mais à quoi bon ? Cela ne changerait rien. Il est trop tard pour s'opposer au mariage, elle aurait dû le faire bien avant. Sauf qu'elle n'en avait pas la possibilité. Elle s'est résignée à mener une vie d'hypocrite. A aborder un sourire trop large, trop grand, trop brillant. A prendre sur elle, encore et encore. A encaisser tout ce qu'on lui a imposé et à le supporter pour ne pas s'écraser. Jusqu'à la fin, elle vivra une vie de prisonnière mais ce n'est pas grave.

    Tant que cela permet à son fils de vivre libre, de ne jamais être restreint par des règles, des noms de clans ou des obligations. Tant qu'il peut continuer de lui afficher ce sourire franc et si doux à la fois. C'est tout ce dont elle a besoin pour ne pas regretter ses choix, pour ne pas regarder en arrière. Pour continuer de se tordre de rire plutôt que de s'effondrer en larmes. Plus jamais elle ne veut lui infliger cette vue, plus jamais  elle ne veut être un poids pour lui.

    « Il faut que je bois. »

    Murmure Rebecca, se dirigeant vers un des nombreux stands pour s'y appuyer et commander de la bière. Une pinte. Elle repense à ce moment où elle l'a trouvé dans la rue. Deux pintes. Elle se rappelle ce moment où elle a affronté des fléaux, vu la mort de ses camarades. Trois pintes. Ses parents l'abandonnent au profil d'un mariage qui ne la rendra pas heureuse. Quatre pint-. Non, non, non ! Le monsieur ferme boutique, il est tard, l'heure de l'événement final approche et il ne veut manquer ça sous aucun prétexte et surtout pas pour tenir compagnie à une adulte ivre et de mauvais poil. Un radin murmuré, la rouquine est forcée d'abandonner.

    A pas d'escargot, les exorcistes se dirigent vers le clou du spectacle ; le lac autour duquel seront lâchées les lanternes porteuses d'espoir. Si elle n'a pas daigné participer au reste de la fête, elle ne peut pas rater cette partie puisqu'elle s'est dit d'y retrouver son fiston après qu'il se soit amusé à vaquer ici et là. C'est de son âge, elle n'a pas besoin de le surveiller, il ne risque rien ici. Cela ne l'empêche pas de récupérer son sourire dès lors qu'elle aperçoit sa frimousse, à la lumière des lanternes qui éclairent l'allée.

    « Yaaaahiiiiiruuuuuuu !!! Je suis là ! Je suis là ! »

    C'est incroyable. Il lui suffit de le voir pour se sentir apaisée, heureuse. C'est ça, le bonheur d'être mère, se réjouir rien qu'à la vue de son enfant. Elle lève le bras, l'agite pour être certaine qu'il l'aperçoit -elle est la seule rousse dans les parages, il ne risque pas de la rater. Ses soucis s'envolent, l'étincelle de regrets de son regard disparaît et si son sourire paraît un peu forcé, il n'en demeure pas moins présent. Elle glisse une main dans sa chevelure pour l'ébouriffer avant de reprendre sa marche.

    « Alors ? Tu t'es bien amusé ? J'espère que tu leur en as mis plein la vue ! »

    Qu'ils sachent tous à quel point son fils est incroyable.

    « On a encore le temps avant le début de la cérémonie, prenons les meilleures places pour observer les lanternes ! »

    Quitte à pousser gentiment quelques personnes déjà installées...
     




    Kamo Rebecca
    https://www.jjk-rpg.com/t26-rebecca-there-is-no-remedy-for-love-but-to-love-more
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers: