JUJUTSU KAISEN RPG///DOMAIN EXPANSION///ARC I : BIG BOOM THEORYPLATEFORME RP///ESPACE COMMUNAUTAIREIL EST TEMPS POUR VOUS D'ÉTENDRE VOTRE TERRITOIREJJK RPG
Qu'est-ce que JJK RPG ?
Jujutsu Kaisen est une œuvre jeune, parue en 2017, mais la critique et le public s’accordent pour dire qu’il s’agit déjà d’un nouveau classique du shônen. En un sens, il est le digne héritier de Hunter x Hunter ! Sauf qu’il se déroule dans le monde réel, à notre époque actuelle. Et c’est peut-être ce qui rend ce manga encore plus intéressant.

Sublimer le fantastique dans le shônen est la prouesse que réalise le manga de Gege Akutami. Nous avons choisi de prolonger cette proposition artistique. Jujutsu Kaisen RPG offre une expérience unique dans un univers original directement inspiré du manga éponyme et de notre monde actuel. À mi-chemin entre la sci-fi d’anticipation et l’urban-fantasy, nous faisons le choix de mettre en avant une uchronie à la fois punk et spirituelle. Un monde qui ressemble à notre futur proche et qui propose une nouvelle visite des thèmes abordés par Jujutsu Kaisen. Plus qu’un RPG, c’est un récit philosophique interactif qui est proposé.

Trois histoires entremêlées, trois sociétés superposées : celle des profanes, qui ne maîtrisent pas l’énergie occulte ; celle des exorcistes, qui maîtrisent et contrôlent l’énergie occulte ; celle des fléaux, êtres malfaisants constitués d’énergie occulte.

Neuf factions sont représentées à travers les différents mondes. Des tensions nombreuses apparaissent et persistent entre elles, mais une menace commune les met toutes sur le même niveau de danger : le retour du plus grand fléau de tous les temps, communément appelé “la Fin”.

La société des profanes :
  • L’Empire du Nouveau Japon, devenu une dictature après la crise économique mondiale de 2025, a un contrôle total sur sa population et possède de nombreuses polices

  • Insidious, considéré comme un cyber-État, est une organisation secrète de hackeurs qui s’est emparé des Internets

  • La société exorciste :
  • L’Orthodoxie exorciste, secte blanche, est une institution bouddhiste ancestrale qui gère l’énergie occulte au Japon et plus largement en Asie ; elle produit les écoles, les diplômes d’exorcistes et fonctionne sur l’autorité des 7 clans exorcistes.
  • L’Eglise Noire, secte noire, rassemble des Maître des Fléaux révolutionnaires qui luttent contre l’Orthodoxie et l’Empire du Nouveau Japon en perpétrant des attentats terroristes dans les grandes villes.
  • La Cabale de l’Harmonie, dont le nom n’est même pas assuré, est une mystérieuse secte noire shintoïste qui serait en train de s’infiltrer dans les différents sphères de pouvoir.

  • La société occulte (fléaux) :
  • La Pénurie est un fléau né de la peur du manque. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Indonésie et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • L’Épidémie est un fléau né de la peur de la maladie. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Inde, une partie de l’Amérique du Sud et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Captivité est un fléau né de la peur de l’emprisonnement et de l’esclavage. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Guerre est un fléau né de la peur du conflit. Elle forme un empire occulte qui règne sur la Russie, la Chine, l’Europe de l’Est et une partie du Japon et cherche à se répandre.

  • Que ce soit dans le monde matériel ou dans les mondes occultes, tous ces groupes se vouent, chacun à leur manière, à l’extension de leur territoire. Les joueurs auront donc tout le loisir de venir impacter ces intrigues en mouvement : aider les factions, devenir leurs chefs, les détruire, en créer de nouvelles… en prévision des troubles à venir.
    TOPSITES
    news
    13/01/2024 : Période de pré-ouverture de JJK RPG.

    01/02/2024 : Début du mois d'ouverture de JJK RPG.

    24/03/2024 : Fin de l'ouverture de JJK RPG. Lancement officiel.

    01/04/2024 : Evènement d'initiative : DEAD CAN DANCE (Fête d'O-Bon, la Fin de l'Âge Mort).

    V/O.R : Virtual or Occult Reality ? | Demande de Missionpar Matière et MouvementMar 23 Avr - 17:07
    Blinded by the lights [PV: Sawada Yahiru]par Yahiru SawadaLun 22 Avr - 6:12
    T.O.K.Y.O NOIRE ▬ Ringo & Yahirupar Yahiru SawadaLun 22 Avr - 4:51
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GIpar Ringo ShinjitsuDim 21 Avr - 19:42
    LES TRADITIONS DANS LE SANG ▬ DÉMARCHE CLAN KAMOpar Masaaki KamoDim 21 Avr - 17:53
    F. Progression Renzo Joupar Renzo JouDim 21 Avr - 14:26
    renzo jou || starboy (100%)par Temps et EspaceDim 21 Avr - 11:58
    EXPEDITION EXTERMINATION | MISSION par Shuhei JouDim 21 Avr - 11:20
    CELEBRATION FLEAUX ▬ LES 64 HEXAGRAMMES DE LA GUERREpar Keisuke SakamotoSam 20 Avr - 23:55
    F. Progression Lewis Crownpar Temps et EspaceSam 20 Avr - 23:27
    Lewis Crown. [ Terminée ]par Temps et EspaceSam 20 Avr - 23:00
    Haunting shadows [PV: Tengen]par Tengen JouSam 20 Avr - 17:41
    Totaux des votes des joueurspar Matière et MouvementVen 19 Avr - 2:33
    Le deal à ne pas rater :
    Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version (coupon + code promo)
    224.97 €
    Voir le deal

    Kiyon'oku Izumo
    Membre de la garde
    Rang :
    2
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Messages :
    4
    Ryos :
    453
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Tokyo
    Membre de la garde
    Dim 18 Fév - 12:11

    Alcool aux Matsuri


    I'll tell you a story before it tells itself

    En règle générale, Kiyon’oku évitait de boire de l’alcool. Il n’aimait pas la sensation de perdre le contrôle de son corps, et surtout d’avoir l’esprit embrumé. Il voulait garder une maîtrise totale de ses mouvements et de ses réflexes. Il le devait. Toutefois, il se permettait de temps en temps de petits écarts, qui ne dépassaient jamais deux verres de saké, lors de grandes occasions ou lorsqu’il accompagnait des personnes importantes. Comme ce soir-là…

    Dans le cadre des affaires du clan Izumo, le jeune homme s’était rendu à la capitale quelques jours à peine après les festivités du Nouvel An. Les cérémonies organisées par les prêtres de Shimane étaient tout juste terminée qu’il avait embarqué dans le premier avion en direction de Tokyo. Des haut-placés de l’Orthodoxie, et certains représentants de clans majeurs, voulaient rencontrer un délégué de la famille Izumo. Sans aucune hésitation, Kiyon’oku s’était proposé pour la mission et le dirigeant actuel, son grand-père, avait accepté sans tergiverser davantage.
    L’exorciste s’était alors préparé au mieux pour la rencontrer même s’il ne savait pas exactement à quoi s’attendre. On ne lui avait pas donné énormément d’information : juste une date et une heure. Ce n’est qu’en atterrissant qu’il apprit le lieu du rendez-vous par l’intermédiaire du chauffeur. Il allait rencontrer certaines de ces personnes dans un cadre plus informel, avant de passer aux discutions sérieuses. Il allait devoir participer aux Matsuri organisées à l’occasion du Nouvel An. Bien qu’il détestât ce genre de festivités, il se força tout de même à faire bonne figure. Il le fallait pour sa famille, et pour l’avenir de son clan. Ce n’était pas un évènement crucial, mais il s’agissait tout de même de l’image qu’il renvoyait auprès des autres dirigeants.

    Malheureusement pour lui, la soirée fut plutôt longue. Alors que Kiyon’oku limitait généralement sa consommation d’alcool, il fut obligé de suivre la cadence de ses paires. Verres après verres, une teinte rouge envahissait son visage et son équilibre devenait de plus en plus précaire. Malgré une constitution assez forte, il ne supportait que très mal les excès d’alcool. Comme il n’en buvait que très rarement, il ne s’était jamais habitué aux effets néfastes du doux poison.
    Toutefois, il fit de son mieux pour cacher son état. Lorsqu’il sentit qu’il était temps de prendre congé, il s’excusa et quitta les lieux. Il était temps de rentrer à l’hôtel, s’il retrouvait le chemin… Son instinct, et sa fierté, prit tout de même le dessus. Le descendant Izumo se concentra au maximum de ses capacités pour essayer de marcher en ligne droite, et surtout pour garder son équilibre. Il ne voulait certainement pas que le premier passant, ou pire encore un membre important de l’Orthodoxie, le voit dans cet état. D’un pas relativement rapide, il emprunta ce qui lui semblait être le chemin le plus court vers son lieu de résidence.

    Cependant, malgré tous ses efforts, ce ne fut pas suffisant. Il n’était même pas sorti des festivités qu’il se trébucha. Dans son empressement, ses pieds s’emmêlèrent eux-mêmes et il tomba en avant. Si ce n’était que ça, il aurait pu sans sortir sans trop de problèmes mais avec la foule présente, ce n’était pas possible… Il y avait tellement de monde qu’il tomba directement sur quelqu’un et l’emporta avec lui. Tandis que sa tête tournait, et qu’il voyait des étoiles flotter au-dessus de sa tête, il resta allongé au sol dans un méli-mélo de bras et de jambes. Peut-être était-ce mieux qu’il reste ainsi ?

    Ft. Masaaki Kamo





    Kiyon'oku Izumo
    https://www.jjk-rpg.com/t18-kiyon-oku-izumo-termine
    Masaaki Kamo
    Agent d'entretien à l'Académie de Tokyo
    Rang :
    1
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Messages :
    9
    Ryos :
    3800
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Tokyo
    Agent d'entretien à l'Académie de Tokyo
    Mer 6 Mar - 21:49
    Nous nous débarrassons proprement et avec une dignité non feinte de notre accoutrement de nettoyage que nous jetons en même temps que nos gants ayant aidé à ouvrir le couvercle nauséabond, nous retenant de repaître le sol de notre estomac - c'est que cela empestait et que c'était tout simplement, pleins de bactéries. Nous plongeons nos doigts dans notre pochette pour en ressortir une nouvelle paire que nous glissons docilement contre nos doigts pour les en recouvrir - nous soupirons en passant la paume contre notre nuque pour l'étirer, de gauche à droite ; nous essayons tant bien que mal de nous soustraire aux émotions. Même après des années dans ce monde impitoyable, nous n'arrivons toujours pas à nous défaire de la sensation d'une ficelle qui s'entoure autour de notre trachée - bloquant momentanément notre souffle avant une expiration essoufflée.

    Il était temps, de terminer notre soirée, il était temps pour nous de rentrer dans notre appartement pour mieux nettoyer demain une nouvelle pièce, un nouvel endroit, un nouveau corps - car cela ne s'arrête jamais, ne s'arrêtera jamais probablement ; simplement à notre mort. Une fin déjà su en avance. Mais nous ne pouvions malheureusement point rentrer, car nous souhaitions acheter une friandise à notre femme - la déposer devant sa porte pour qu'elle puisse dessoûler en ayant le ventre plein - comme à son habitude. Vu l'heure tardive, il ne nous restait plus qu'un seul endroit en ville - priant pour ne croiser âme qui vive en ces lieux - ce qui était peine perdue. Esquivant avec beaucoup de peine, d'acrobatie et de feinte glissée, non sans malheureusement mettre des croche-pieds à certains individus, nous pensions réussir à nous échapper de cet enfer sur terre.

    Non.

    Non.

    Un corps qui nous percute, sur notre flanc droit - et nous nous sentons partir, nous sentons le bitume dégoutant sur notre joue gauche, nous sentons le noir s'accrocher à nous pour ne pas qu'on s'imagine que nous n'étions plus immunisé à la saleté. Nous partons, un malaise tandis qu'un corps se trouvait sur nous - nous ne préférons pas y penser.
    Masaaki Kamo
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers: