JUJUTSU KAISEN RPG///DOMAIN EXPANSION///ARC I : BIG BOOM THEORYPLATEFORME RP///ESPACE COMMUNAUTAIREIL EST TEMPS POUR VOUS D'ÉTENDRE VOTRE TERRITOIREJJK RPG
Qu'est-ce que JJK RPG ?
Jujutsu Kaisen est une œuvre jeune, parue en 2017, mais la critique et le public s’accordent pour dire qu’il s’agit déjà d’un nouveau classique du shônen. En un sens, il est le digne héritier de Hunter x Hunter ! Sauf qu’il se déroule dans le monde réel, à notre époque actuelle. Et c’est peut-être ce qui rend ce manga encore plus intéressant.

Sublimer le fantastique dans le shônen est la prouesse que réalise le manga de Gege Akutami. Nous avons choisi de prolonger cette proposition artistique. Jujutsu Kaisen RPG offre une expérience unique dans un univers original directement inspiré du manga éponyme et de notre monde actuel. À mi-chemin entre la sci-fi d’anticipation et l’urban-fantasy, nous faisons le choix de mettre en avant une uchronie à la fois punk et spirituelle. Un monde qui ressemble à notre futur proche et qui propose une nouvelle visite des thèmes abordés par Jujutsu Kaisen. Plus qu’un RPG, c’est un récit philosophique interactif qui est proposé.

Trois histoires entremêlées, trois sociétés superposées : celle des profanes, qui ne maîtrisent pas l’énergie occulte ; celle des exorcistes, qui maîtrisent et contrôlent l’énergie occulte ; celle des fléaux, êtres malfaisants constitués d’énergie occulte.

Neuf factions sont représentées à travers les différents mondes. Des tensions nombreuses apparaissent et persistent entre elles, mais une menace commune les met toutes sur le même niveau de danger : le retour du plus grand fléau de tous les temps, communément appelé “la Fin”.

La société des profanes :
  • L’Empire du Nouveau Japon, devenu une dictature après la crise économique mondiale de 2025, a un contrôle total sur sa population et possède de nombreuses polices

  • Insidious, considéré comme un cyber-État, est une organisation secrète de hackeurs qui s’est emparé des Internets

  • La société exorciste :
  • L’Orthodoxie exorciste, secte blanche, est une institution bouddhiste ancestrale qui gère l’énergie occulte au Japon et plus largement en Asie ; elle produit les écoles, les diplômes d’exorcistes et fonctionne sur l’autorité des 7 clans exorcistes.
  • L’Eglise Noire, secte noire, rassemble des Maître des Fléaux révolutionnaires qui luttent contre l’Orthodoxie et l’Empire du Nouveau Japon en perpétrant des attentats terroristes dans les grandes villes.
  • La Cabale de l’Harmonie, dont le nom n’est même pas assuré, est une mystérieuse secte noire shintoïste qui serait en train de s’infiltrer dans les différents sphères de pouvoir.

  • La société occulte (fléaux) :
  • La Pénurie est un fléau né de la peur du manque. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Indonésie et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • L’Épidémie est un fléau né de la peur de la maladie. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Inde, une partie de l’Amérique du Sud et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Captivité est un fléau né de la peur de l’emprisonnement et de l’esclavage. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Guerre est un fléau né de la peur du conflit. Elle forme un empire occulte qui règne sur la Russie, la Chine, l’Europe de l’Est et une partie du Japon et cherche à se répandre.

  • Que ce soit dans le monde matériel ou dans les mondes occultes, tous ces groupes se vouent, chacun à leur manière, à l’extension de leur territoire. Les joueurs auront donc tout le loisir de venir impacter ces intrigues en mouvement : aider les factions, devenir leurs chefs, les détruire, en créer de nouvelles… en prévision des troubles à venir.
    TOPSITES
    news
    13/01/2024 : Période de pré-ouverture de JJK RPG.

    01/02/2024 : Début du mois d'ouverture de JJK RPG.

    24/03/2024 : Fin de l'ouverture de JJK RPG. Lancement officiel.

    01/04/2024 : Evènement d'initiative : DEAD CAN DANCE (Fête d'O-Bon, la Fin de l'Âge Mort).

    Listing avatar par Lewis CrownHier à 20:00
    De Fièvre et de Sang [FB]par Menocchio KoutetsuHier à 16:51
    F. PROGRESSION FUREGAMI MORIpar Furegami MoriHier à 14:34
    Totaux des votes des joueurspar Matière et MouvementHier à 1:29
    Pas de repos chez les exorcistes [ft Menocchio]par Menocchio KoutetsuJeu 11 Avr - 19:01
    F. PROGRESSION REBECCA KAMOpar Kamo RebeccaJeu 11 Avr - 9:59
    EXPEDITION EXTERMINATION | MISSION par Gin OgawaMer 10 Avr - 23:30
    L'obsession commence :| mission par Menocchio KoutetsuMer 10 Avr - 23:08
    [NORIGAE] Night blossom in tune with secrets ~par Tengen JouMer 10 Avr - 19:34
    Les sous-doués passent le BAC | ft: ATSUSHI KAMOpar Menocchio KoutetsuMer 10 Avr - 17:26
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GIpar Tsuyoshi SaitokuMer 10 Avr - 14:19
    Le deal à ne pas rater :
    Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
    Voir le deal

    Matière et Mouvement
    Narrateur omniscient
    Rang :
    S+++
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    — Le silence éternel de ces espaces infinis [...] ;
    — L'esprit préexiste à la matière. L'esprit habite chaque atome, chaque particule. L'esprit est la partition de l'Univers, la force immatérielle qui forge la réalité concrète. Il est... [...] ;
    — [...] serait donc approprié cette capacité à être, sans naissance et sans mort, et à demeurer, hors de l'espace et du temps ;

    Ce compte est le Maître du Jeu.
    Messages :
    97
    Ryos :
    10000065
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Narrateur omniscient
    Mar 2 Avr - 5:22





    Merujin Saimin
    La reine de l'information est une personne que l'on pourrait facilement qualifier d'opportuniste, mais cela fait d'elle un atout de poids pour l'orthodoxie, qui peut se satisfaire d'avoir à ses côtés, l'un de ses éléments les plus déterminés. ▬ Cheffe du clan Saimin - Maîtresse de l'information - Réception du palais, Buffet d'accueil 19h49



    SCENARIO 47 ▬ DÉMARCHE CLAN SAIMIN 9KzzFnj

    J’ai tellement de mal à cerner ce mec. Chaque fois que je lui soumet une problématique, il la balaie d’un revers de la main, en apportant une solution qui paraît si évidente. C’est comme s’il avait déjà un coup d’avance à chaque fois, c’en est presque rageant. Quand il s’adresse aux autres exorcistes, c’est à croire qu’il discute avec  des enfants, je le vois à sa manière de choisir ses mots, la manière de s’exprimer de sorte à ne froisser personne, tout en imposant sa voix comme mot d’ordre à suivre.

    « Tu te fais trop de mourrons, Merujin. Détends toi un peu, profite de la vue. »

    Je m’en mords la lèvre d’avance, il m’est assez difficile de contenir ma colère, comment pouvait-il oser me dire de me détendre après tout ce que je venais de lui dire ?

    « Nous n’allons pas tarder à passer à la suite, de toute manière. Je pense qu’il est temps de réformer l’orthodoxie telle que tu la connais, Merujin… la faire passer dans sa “version 2.0”, comme on dit. »

    Il est calme, composé, ses jambes croisées et le regard plongé à travers la vitre. J’entends ses nouvelles paroles résonner dans mon casque et le poids de ses mots suffisent à masquer le grondement des hélices le temps d’un instant. C’est comme si le temps s’arrête alors qu’il m’expose sa vision nouvelle, je n’avais jamais rencontré un type avec une telle détermination. Une telle volonté d’atteindre ses objectifs, un homme qui se serait avéré tellement dangereux, s’il avait eu le malheur de rejoindre l’équipe adverse.

    Mais dans un sens, c’était ce qui me confortait dans ma position vis à vis du Zen’in. Si j’étais apte à participer à ces conversations, c’est que je m’étais placée au bon endroit, au bon moment. Mes efforts payaient et tous les sacrifices opérés jusqu’à maintenant portaient finalement leurs fruits.

    Il était difficile de savoir sur quel pied danser lorsque l’on était en compagnie du patriarche Zen’in. Mais à force de valser à ses côtés, l’on parvenait aisément à rebondir et trouver son propre tempo. Et une chose qui est sûre : c’est que le charisme de Genro suffisait amplement à inspirer les troupes autour de lui et j’étais pertinemment sûre qu’en restant à ses côtés, je pourrais moi aussi atteindre le même niveau que cet homme, un jour ou l’autre.

    Nous sommes arrivés, après une vingtaine minutes de vol, les Tsuin avaient déjà préparé une pseudo piste d’atterrissage sur la plage, finalement, il avait prévu depuis le départ d'arriver de cette manière. « C’est ici que nos chemins se séparent, Merujin. » Me lançait-il une fois arrivée au domaine principal des Kamos, tandis qu’il se dirigeait au bar. « Tâche de trouver le temps de t’amuser un peu, tout de même. »

    M’amuser ? Si seulement c’était aussi simple. A peine arrivée que mon esprit se voyait déjà assaillir des dizaines de rapports de mes lieutenants en charge des opérations sur place. L’on me résumait ce qui s’était passé durant la journée, avant notre arrivée. Comment se sont déroulées les deux premières cérémonies et ce qu’on devrait prévoir pour la troisième.

    Contrairement à Genro, durant tout le vol je n’avais eu de cesse de me triturer l’esprit… avais-je omit une information importante ? J’avais beau me retourner l’esprit sans cesse, c’était comme si un épais brouillard venait accaparer mes pensées… il me fallait un remontant.

    J’étais sortie sur le balcon, en attrapant une coupe de champagne au passage et alors que j’allumais une fine cigarette logée au coin de mes lèvres.. Je me surprends à parler à voix haute.

    SCENARIO 47 ▬ DÉMARCHE CLAN SAIMIN GzLu81T

    « Franchement, je ne sais pas ce qui pourrait être testé de plus pour ce soir, je ne vois pas quel autre scénario catastrophe pourrait être envisagé… »


    Règles de l'évènement
    Durant cet évènement, vous allez avoir la chance de pouvoir influencer l’un des chefs de clan au travers d’un post RP dans lequel vous vous mettrez en scène pour tenter de gagner leurs faveurs.

    Comme un pseudo RP de négociation, chaque chef de clan possède ce que l’on appelle des points de rupture et des intérêts personnelsLe but sera de manœuvrer autour des informations fournies dans les sujets de rencontre pour tenter de séduire le chef de clan.

    La réaction du chef de clan dépendra uniquement de l’intérêt qu’il portera à vos propos. En fonction du taux de réussite de votre post, ils iront jusqu’à vous proposer une place à leurs côtés.

    La mise en scène de la rencontre avec le chef de clan est à votre discrétion tant qu’elle respecte l’ambiance générale mise en place par la narration.


    Matière et Mouvement
    https://www.jjk-rpg.com
    Yuichi Kotaro
    Élève de Nagoya
    Rang :
    3
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    "Arrête de m'appeler Yuyu."

    - (trop) sérieux
    - 1m84
    - dort et mange très peu
    - déteste les mensonges
    - pas drôle du tout
    - a du mal à faire le deuil de sa sœur aînée
    Messages :
    21
    Ryos :
    2200
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Kanto
    Élève de Nagoya
    Ven 5 Avr - 22:47


    LES SAIMIN
    « Information is a weapon »
    Tout bon exorciste ne pouvait décemment pas ignorer que le monde occulte était en ce moment même en pleine fête. L'O-bon, célébrant la fin de l'Âge Mort, battait son plein au sein du domaine des Kamo alors que l'endroit grouillait de monde. Beaucoup d'exorcistes, de chamanes, voire même de grandes figures montraient le bout de leur nez, et en toute honnêteté, il y avait un bon nombre de personnes très intéressantes avec qui il aurait été fructueux d'échanger quelques paroles. Et pourtant, assister au rassemblement de toutes les plus grandes familles d'exorcisme avait quelque chose de chimérique...

    Mais préférant l'observation à la discussion, Yuichi traversa le hall du bâtiment sans réelle destination. Comme un bon élève ayant fait ses devoirs, il parvint à mettre quelques noms sur des visages familiers ici et là. Des expressions un peu plus fatiguées que ce matin, la journée ayant été bien remplie. D'ailleurs, la cérémonie de Norigae qui prévue dans quelques heures devait être la dernière, venant clôturer les festivités suivant les deux autres cérémonies du Gi et d'Oki-oki. L'élève de Nagoya s'était promis d'y participer, peut-être aurait-il l'occasion de rejoindre d'autres connaissances là-bas.


    Il repère un Koutetsu... Puis un Tsuin. Les illustres familles telles que la leurs avaient eu leur part de responsabilité dans la bonne tenue du festival, et il en vint à se demander si tout s'était passé comme prévu. Plus les facteurs sont nombreux, plus les inconvénients le sont également, quand bien même cela augmente les chances de réussite. Mais si certains avaient moins d'affinités, nul doute que l'Orthodoxie était là pour maintenir leurs bonnes relations de par leurs intérêts partagés. Les yeux perçants de Yuichi balaient une dernière fois la salle au cas où il aurait manqué quelque chose, avant de finalement se satisfaire des informations déjà encrées dans sa mémoire. Il tente de se frayer un chemin à travers les hôtes et convives, et retrouver l'air libre sur un balcon donnant sur presque l'entièreté du domaine.

    Une fraîche brise vint souffler sur son visage dès lors qu'il met un pied à l'extérieur. Il ne s'avança pas trop, se contentant de cette proximité pour respirer un peu. Il s'adossa légèrement au chambranle de la sortie en croisant les bras, jetant un regard au loin. La cérémonie du Gi, presqu'à l'entrée de la propriété, semblait toujours populaire malgré l'heure tardive et les principales festivités terminées. Sûrement certains espéraient faire une démonstration de force devant les représentants des clans et ainsi gagner leurs faveurs... Ou bien voulaient-ils simplement satisfaire leur égo et montrer aux autres à qui ils avaient affaire. Puis dans le jardin, la cérémonie d'Oki-oki avaient attirés les amateurs d'arts, assistant à des prestations plus admirables les unes que les autres. Les Koutetsu, initiateurs de cette danse et malgré leurs techniques maudites déroutantes, étaient vraisemblablement des personnes de goût.

    Il se fit tirer de ses pensées alors qu'une nouvelle personne accèda au balcon, un verre de champagne à la main. Elle passa complètement à côté de Yuichi, resté adossé en arrière à l'abri de la lumière intérieure qui s'éteignait faiblement sur extérieur. Son visage était aisément reconnaissable à vrai dire, seul un coup d'œil rapide avait permis à l'étudiant de l'identifier alors qu'elle allumait une cigarette. Il hésita quelques instants, mais décida de s'annoncer plutôt que de lui faire l'impolitesse de rester tapis dans l'obscurité.

    "...Dame Saimin." Il la salua courtoisement, s'inclinant légèrement comme le voulaient les coutumes nippones. La cheffe du clan Saimin en personne. Elle était à la fois intrigante et intimidante. Mais ses propos en tout cas, eux, n'étaient pas très rassurants. Il se permit de répondre à ses interrogations personnelles, souhaitant lui faire comprendre qu'il avait effectivement entendu son monologue.

    "Et combien de scénarios catastrophes ont été envisagés jusque-là..?"

    Croisant les bras de nouveau, il redirige son regard vers l'horizon. Peut-être même encore plus loin. Une menace extérieure..? Ou pire, interne ? Est-ce que la menace des fléaux serait moindre face à un conflit au sein de l'Orthodoxie ? Avec autant d'exorcistes rassemblés au même endroit, il serait facile de songer à une attaque de grande envergure, mais la communauté avait suffisamment confiance en l'organisation menée par les chefs de clan pour avoir convenablement sécurisé l'évènement. Mais que se passerait-il si le danger venait d'ici-même ? Des questions dignes d'un paranoïaque, mais dans ce monde, prudence était mère de sûreté. Cela ne devait pas les empêcher de vivre pleinement pour autant.

    "J'ai bien conscience qu'il ne faut pas se reposer sur ses acquis, mais je pense qu'il faut tout de même reconnaître que ce début de fête a été un succès." En apparence en tout cas. Curieux de savoir s'il se tramait autre chose en interne, mais pas crédule au point de s'attendre ce qu'elle le dévoile. Ce serait une bonne surprise cela dit, et pas moins intéressante que la fête en elle-même.

    Voir la femme d'un air aussi désolé et fatigué alors que la fête battait son plein et arrivait à son point culminant avait quelque chose d'attristant. Beaucoup avait passé d'excellents moments au détriment des organisateurs, et maintenant que cela touchait bientôt à sa fin, il serait dommage de ne pas pouvoir en profiter également pour ceux qui avaient durement travaillé pour ce jour. Cela lui rappelait vaguement quelqu'un qui avait sacrifié sa vie pour sa famille, avant de succomber avant même de pouvoir profiter de la vie qu'elle entamait enfin pour elle-même. Yuichi avait beau tourner sa proposition dans tous les sens, difficile de ne pas paraître suspect face à une spécialiste de son calibre. Alors il déclara calmement d'un ton posé, tout en la regardant droit dans les yeux ; "J'imagine que quelqu'un d'aussi prudente que vous ne sera sans doute pas intéressée, mais sachez que si je peux vous être d'une quelconque assistance..."


    Yuichi



    Yuichi Kotaro
    https://www.jjk-rpg.com/t38-yuichi-kotaro-yuyu-pour-les-intimes-100
    Furegami Mori
    Élève de Tokyo
    Rang :
    2
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    "Oh, passe pas dans le champ comme ça!"
    - Jeune campagnard qui a débarqué à la capitale il y a un an.
    - Étudiant de 2ème année à Tokyo qui passe facilement inaperçu avec ses 1m68, son style un peu débraillé et ses cheveux bruns.
    - Affiche presque toujours un sourire franc et parle avec un accent du sud marqué.
    - Grand fan de films de genre.
    - Il n'est pas rare de le voir les sourcils froncés, l'œil fixé sur un point de fuite et les doigts formant un cadre grimant un plan caméra en face de lui.
    - Peut discuter inutilement des derniers effets de mise en scène à la mode.
    - Surtout, surtout, éloignez vous quand une petite flamme s'allume dans ses yeux et qu'il vous regarde: il a une idée derrière la tête (vous seriez parfait dans son prochain plan ou son prochain court métrage).
    Messages :
    11
    Ryos :
    403
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Kanto
    Élève de Tokyo
    Sam 6 Avr - 15:07
    Scénario
    47
    démarche de clan & remue-méninge
    Est-ce que vous avez dit scénario ? Il n’en faut pas plus pour que ça commence à carburer là-dessous. J’irais pas jusqu’à dire que c’était l'échappatoire que je recherchais, mais pas loin. J’avais un peu traîné des pieds pour venir. Les raisons ? Déjà le fait de devoir faire le trajet jusqu’à Nagoya avait été un calvaire, retards de trains, de bus et pas de batterie pour regarder un film. Ensuite, j’avais raté la célébration de l’an dernier. De tout ce que j’avais entendu dessus, ça aurait été celle dans laquelle je me serais senti le mieux. Rendez-vous compte, la réalité virtuelle au service de l’occulte! Il y avait donc un moyen. N’allez pas croire que je n’apprécie pas le décor qu’on nous propose pour autant. C’est beau, c’est authentique, c’est clinique.

    C’est juste que sentir le regard de mon père sur moi à tout instant était pesant.

    Ne me déçois pas qu’il semblait penser, peut-être même était-ce ce qu’il essayait de m’insuffler. Une occasion en or pour se faire bien voir par les clans traditionalistes, les Kamo organisateurs en tête. Il fallait faire bonne impression à nos hôtes. Le vrai sens de la fête on peut dire. J’avais eu mon lot de remontage de bretelles et il semblait continuer. Ne pouvait-il pas se concentrer sur sa petite fierté comme il le faisait toujours ? Mon frère était là, sa vedette, concentre-toi sur lui plutôt que chercher son reflet dans mon regard… Je sais que c’est ce que tu aimerais y voir.

    J’avais eu besoin d’air, juste de quoi respirer pour balayer un fantôme que je n’avais jamais connut. Je devais prendre de la hauteur et de la tranquillité. Des marches à l’ombre d’un balcon faisaient parfaitement l’affaire. Un sourire avait même éclairé mon visage en même temps qu’une incandescence avait illuminé la cérémonie du Gi à l’entrée du domaine. Je devinais le “coupable”, Tokyo aussi avait ses vedettes père et je peux vous dire qu’ils envoient.

    Oui, c’était bien ici, une bulle de calme où je pouvais regarder le monde bouger, les liens, se faire et se défaire. L’ambiance avait changé en même temps qu’un hélicoptère approchait. Était-ce une tension dans l’air ? Je vous parlais de vedettes, voilà que débarque le personnage principal. Ça allait être un véritable brouhaha d’échanges de mots, de paroles, de soupirs, de pensées. Combien de temps avais-je passé sur ces marches ?

    Restons en dehors de ça, après tout, il faut bien un élément perturbateur à chaque histoire, que celle-ci soit grande ou petite, que ses retombées soient importantes ou oubliables. Continuons à embrasser la big picture. Je sens quelques présences sur le balcon au-dessus de moi, d’autres ont dû aussi vouloir goûter à cette parenthèse dans la folie des cérémonies. J’aurais presque passé mon après-midi ici, à simplement regarder ce qu’il se passe autour et les processions fourmillantes de profanes et autres exorcistes dans les allées du domaine. La nuit tombait doucement, j’avais eu le temps de penser à ce que j’allais souhaiter dans le secret de ma lanterne. J’aurais pu y aller si le présent ne m’avait pas rattrapé, si un élément ou plutôt un mot ne m’avait pas perturbé. Revenons au présent donc, le spectacle reprend. Tout le monde en place.




    Extérieur nuit crépuscule, balcon, décorations traditionnelles. Ambiance feutrée. Éclairage et son des conversations hors champ.


    La rumeur de la célébration au-dessus se faisait murmure de fond. La lumière de l’intérieur irradiait. Je devinais plus que je voyais la silhouette et la fumée de la cigarette qui avait parlé à voix haute. Scénario donc, le mot qui avait déclenché mon intérêt, après le calme, la tempête. Le genre de tempête que j’aime bien, celle qui fait cogiter, celle qui pousse à agir, à créer. Je ne semblais pas être le seul à avoir entendu les mots qui venaient de mon surplomb. J’écoutais distraitement histoire de comprendre de quoi il en retournait. C'était donc une Saimin qui avait parlé la première,  au ton révérencieux employé pour la saluer, devais-je comprendre qu’il s’agissait de quelqu'un d'important ? Ça vous pose son ambiance. L’autre voix, plus jeune, avait entendu la même chose que moi. S’agirait de pas créer un mouvement de panique pour autant.

    Il se montrait directement incisif suite au distrait abattement d'une carte. Les scénarios catastrophes donc, plusieurs pistes, pas toutes des plus propres. Malheureusement, j’imaginais mal un Kaiju se joindre à la fête, mais ça aurait fait son impression avant que quelques Koutetsu se mettent en tête d’essayer de l’assimiler... J’ai peut-être été un peu loin pour le coup. Catastrophes internes ? Catastrophes externes ? C’était là le nœud du problème, il me semblait. De quoi la Saimin pouvait-elle vouloir se défendre ou, du moins, avoir une longueur d’avance d’anticipation ?

    D’un côté, comme le soulignait l’autre voix, la célébration était pour l’instant un succès à beaucoup de points de vue. Les cérémonies de l’après-midi semblaient avoir fait leur office, les festivités continueront jusqu’au lâcher de lanterne et à l’élévation des secrets et vœux de chacun. Les Kamo semblaient avoir organisé un bien bel O-Bon. Il ne fallait pas moins se rappeler que derrière le vernis de la fête, l’envers du décor n’était que tractations et copinages. Mon père me l’avait bien rappelé. Où pouvait-être ce petit homme d’ailleurs ? Sans doute à zieuter quelque Tsuin qu’il voudrait mettre dans sa poche. Un secret de polichinelle, mais qui pouvait bien être une piste. Les scénarios catastrophes impliquaient-ils donc la perte d’une ressource clé pour un clan au profit d’un autre ? Un accident ? Ou bien s’était-elle préparée à un incident extérieur ? Avoir mis tous les œufs dans le même panier, ça pouvait être une opportunité folle. C’est bien le mot, il aurait fallu être fou pour s’attaquer à l’ensemble de l’orthodoxie aujourd’hui. Ça aurait seulement eu l’effet de poser un jalon, de montrer que la menace était là, à couvert. Insidieuse paranoïa, mais rien n’était impossible, surtout pour quelqu’un qui cherche à parer à toutes les éventualités. Il fallait aller au bout de la réflexion, non ?

    Tout dépend de la base de vos scénarios, de la solidité du casting et du repérage, pensais-je à haute voix, révélant par la même occasion mon accent du sud et ma présence, surtout. Si y a une faiblesse, vous pouvez en avoir fait autant que vous voulez, y aura toujours un risque de manqué.” J’avançais dans la lumière pour rejoindre le duo. C’était bien la chef des Saimin. J’aurais peut-être dû m’annoncer directement comme le grand brun qui était à son niveau. La cigarette à sa bouche continuait à se consumer lentement. Je m’inclinais respectueusement vers notre aînée, "Furegami Mori, ma dame, annonçais-je. Non pas que l'information l'intéressait, mais je voulais éviter l'impolitesse. C'est pas comme ça qu'on m'a éduqué. "Je vous prie de m'excuser d'avoir écouté votre échange."

    Enfin, si elle n’avait rien dit, je serais resté tranquillement dans ma bulle en bas. Chacun peut bien être un élément perturbateur après tout.

    Je saluais également l’autre intervenant qui devait avoir mon âge. Maintenant qu’on était dans une situation bizarre à faire comme si on pouvait parler de la pluie, du beau temps ou d’une catastrophe imminente avec l’une des figures importantes de notre monde, autant y aller à fond. “Je ne doute pas que vous avez déjà pensé à un plan B… évoquais-je directement. Ou plutôt un plan 2!” Oui, pourquoi se limiter seulement à aller jusqu’au plan Z après tout ? Ça n’en faisait que 26 options... Allons plus loin, poussons nos réflexions en commun et cherchons à co-écrire un scénario catastrophe qui n’existerait pas encore même dans la tête de Merujin Saimin. Le défi, de taille, me fit sourire d'autant plus avant de réajuster ma paire de lunettes sur mon nez.

    Au boulot.
    #Yuichi #Merujin Saimin #Furegami@Balcon du palais


    Furegami Mori
    https://www.jjk-rpg.com/t25-the-furegami-show_merlot
    Contenu sponsorisé
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers: