JUJUTSU KAISEN RPG///DOMAIN EXPANSION///ARC I : BIG BOOM THEORYPLATEFORME RP///ESPACE COMMUNAUTAIREIL EST TEMPS POUR VOUS D'ÉTENDRE VOTRE TERRITOIREJJK RPG
Qu'est-ce que JJK RPG ?
Jujutsu Kaisen est une œuvre jeune, parue en 2017, mais la critique et le public s’accordent pour dire qu’il s’agit déjà d’un nouveau classique du shônen. En un sens, il est le digne héritier de Hunter x Hunter ! Sauf qu’il se déroule dans le monde réel, à notre époque actuelle. Et c’est peut-être ce qui rend ce manga encore plus intéressant.

Sublimer le fantastique dans le shônen est la prouesse que réalise le manga de Gege Akutami. Nous avons choisi de prolonger cette proposition artistique. Jujutsu Kaisen RPG offre une expérience unique dans un univers original directement inspiré du manga éponyme et de notre monde actuel. À mi-chemin entre la sci-fi d’anticipation et l’urban-fantasy, nous faisons le choix de mettre en avant une uchronie à la fois punk et spirituelle. Un monde qui ressemble à notre futur proche et qui propose une nouvelle visite des thèmes abordés par Jujutsu Kaisen. Plus qu’un RPG, c’est un récit philosophique interactif qui est proposé.

Trois histoires entremêlées, trois sociétés superposées : celle des profanes, qui ne maîtrisent pas l’énergie occulte ; celle des exorcistes, qui maîtrisent et contrôlent l’énergie occulte ; celle des fléaux, êtres malfaisants constitués d’énergie occulte.

Neuf factions sont représentées à travers les différents mondes. Des tensions nombreuses apparaissent et persistent entre elles, mais une menace commune les met toutes sur le même niveau de danger : le retour du plus grand fléau de tous les temps, communément appelé “la Fin”.

La société des profanes :
  • L’Empire du Nouveau Japon, devenu une dictature après la crise économique mondiale de 2025, a un contrôle total sur sa population et possède de nombreuses polices

  • Insidious, considéré comme un cyber-État, est une organisation secrète de hackeurs qui s’est emparé des Internets

  • La société exorciste :
  • L’Orthodoxie exorciste, secte blanche, est une institution bouddhiste ancestrale qui gère l’énergie occulte au Japon et plus largement en Asie ; elle produit les écoles, les diplômes d’exorcistes et fonctionne sur l’autorité des 7 clans exorcistes.
  • L’Eglise Noire, secte noire, rassemble des Maître des Fléaux révolutionnaires qui luttent contre l’Orthodoxie et l’Empire du Nouveau Japon en perpétrant des attentats terroristes dans les grandes villes.
  • La Cabale de l’Harmonie, dont le nom n’est même pas assuré, est une mystérieuse secte noire shintoïste qui serait en train de s’infiltrer dans les différents sphères de pouvoir.

  • La société occulte (fléaux) :
  • La Pénurie est un fléau né de la peur du manque. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Indonésie et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • L’Épidémie est un fléau né de la peur de la maladie. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Inde, une partie de l’Amérique du Sud et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Captivité est un fléau né de la peur de l’emprisonnement et de l’esclavage. Elle forme un empire occulte qui règne sur l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, et une partie du Japon et cherche à se répandre.
  • La Guerre est un fléau né de la peur du conflit. Elle forme un empire occulte qui règne sur la Russie, la Chine, l’Europe de l’Est et une partie du Japon et cherche à se répandre.

  • Que ce soit dans le monde matériel ou dans les mondes occultes, tous ces groupes se vouent, chacun à leur manière, à l’extension de leur territoire. Les joueurs auront donc tout le loisir de venir impacter ces intrigues en mouvement : aider les factions, devenir leurs chefs, les détruire, en créer de nouvelles… en prévision des troubles à venir.
    TOPSITES
    news
    13/01/2024 : Période de pré-ouverture de JJK RPG.

    01/02/2024 : Début du mois d'ouverture de JJK RPG.

    24/03/2024 : Fin de l'ouverture de JJK RPG. Lancement officiel.

    01/04/2024 : Evènement d'initiative : DEAD CAN DANCE (Fête d'O-Bon, la Fin de l'Âge Mort).

    Listing avatar par Lewis CrownHier à 20:00
    De Fièvre et de Sang [FB]par Menocchio KoutetsuHier à 16:51
    F. PROGRESSION FUREGAMI MORIpar Furegami MoriHier à 14:34
    Totaux des votes des joueurspar Matière et MouvementHier à 1:29
    Pas de repos chez les exorcistes [ft Menocchio]par Menocchio KoutetsuJeu 11 Avr - 19:01
    F. PROGRESSION REBECCA KAMOpar Kamo RebeccaJeu 11 Avr - 9:59
    EXPEDITION EXTERMINATION | MISSION par Gin OgawaMer 10 Avr - 23:30
    L'obsession commence :| mission par Menocchio KoutetsuMer 10 Avr - 23:08
    [NORIGAE] Night blossom in tune with secrets ~par Tengen JouMer 10 Avr - 19:34
    Les sous-doués passent le BAC | ft: ATSUSHI KAMOpar Menocchio KoutetsuMer 10 Avr - 17:26
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GIpar Tsuyoshi SaitokuMer 10 Avr - 14:19
    Le Deal du moment : -50%
    -50% Baskets Nike Air Huarache
    Voir le deal
    64.99 €

    Matière et Mouvement
    Narrateur omniscient
    Rang :
    S+++
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    — Le silence éternel de ces espaces infinis [...] ;
    — L'esprit préexiste à la matière. L'esprit habite chaque atome, chaque particule. L'esprit est la partition de l'Univers, la force immatérielle qui forge la réalité concrète. Il est... [...] ;
    — [...] serait donc approprié cette capacité à être, sans naissance et sans mort, et à demeurer, hors de l'espace et du temps ;

    Ce compte est le Maître du Jeu.
    Messages :
    97
    Ryos :
    10000065
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Narrateur omniscient
    Mar 2 Avr - 5:33





    Cérémonie du Gi
    La cérémonie du Gi est une épreuve de force, visant à mettre en avant les talents des différents exorcistes. Prête dès l'ouverture du festival, elle est une des attractions principales, placées en premier sur le parcours, elle intime tous à participer et se joindre au don et à l'échange avec le Gi.




    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI 05pz

    Au cœur de la petite zone boisée du domaine Kamo allait se dérouler la cérémonie du Gi. Rituel important pour notre clan, l’installation de la zone de frappe avait demandé énormément d’attention, mais avait surtout créé beaucoup de débats inutiles. Heureusement, il semblerait que tout ait été bouclé dans les temps, le portail d’accès, la sécurisation des spectateurs ainsi que le nombre de places disponibles pour les spectateurs. Ce dernier point avait été d’ailleurs plus complexe que prévu, encore à cause des Tsuin, ces types avaient le don de rechigner à faire leur boulot. Ils nous avaient fallu plusieurs minutes de discussion pour qu’ils daignent ajouter quelques places en plus, alors que pour surélever la place de danse tribale des bouffeurs de fléaux c’était vite réglé. À croire que tout le monde souhaitait tendre le tapis rouge à ces types qui ne connaissaient même pas un tiers des traditions de l’orthodoxie, ça m’exaspérait.

    Heureusement, à cet instant la fête semblait bien se passer pour nous, les stands de nourriture attiraient la foule et forçaient les gens à prendre place en tant que spectateur s’il désirait manger. Les premiers participants attiraient déjà les curieux, on entendait de temps à autre des exclamations de la foule face aux démonstrations.

    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI Nr2j

    Je faisais ma ronde, m’assurant que rien ne se passe mal dans les alentours de notre cérémonie. Les communications télépathiques avec mes confrères m’assuraient de la même chose. En vérité, la sécurité n’était normalement pas de notre ressort, mais notre supérieure avait notifié des failles, et il était hors de question de laisser n’importe qui traverser les portails vers le Gi. Ce n’était pas qu’une question de tradition, mais aussi une question de sécurité. Car, elle était en réalité reliée à la dimension blanche, isolée artificiellement à l’aide des Jou, c’était le moyen qui avait été trouvé pour garantir la sécurité de tous les spectateurs. Pour dire vrai, je ne comprenais pas tout le processus, mais on racontait que Sho Jou avait dû participé brièvement à l’installation pour que cela fonctionne, raison supplémentaire qui me poussait à arrêter d’essayer de comprendre.

    M’éloignant des stands à l’entrée, je partais en direction de la zone de spectacle, là où la musique traditionnelle se faisait ponctuellement effacer par les réactions de la foule. Je les observais, et quoi qu’ils en disaient, tous les clans de l’orthodoxie avaient dépêché des membres sur place. La cérémonie du Gi permettait de révéler la vraie nature d’un exorciste, et dans ce gigantesque jeu de relation qu’était devenu O-bon, tout le monde cherchait à percer à jour le potentiel des autres exorcistes. Le recrutement était l’idée principale, mais je soupçonnais Matsumae d’avoir eu une autre idée en tête en proposant cela, m’enfin, il était aussi fort possible que je réfléchisse trop.

    Scannant du regard à nouveau les spectateurs, je ne voyais d’ailleurs pas le chef parmi eux. Probablement occupé ailleurs pour l’instant. Soudain, mon attention fut attirée vers le centre de l’arène, une nouvelle participante venait dans la zone du Gi et mon instinct s’était éveillé. Il ne restait qu’à voir ce qu’elle nous réservait. Quelques secondes s’écoulèrent, elle observait la sphère d’énergie, semblait chercher à comprendre. Je ne l’avais jamais vu, probablement une Chamane, ce qui rendait la chose d’autant plus intéressante.

    Elle prit alors une position de combat atypique, une sorte d’amalgame de kung-fu et de boxe thaïlandaise, une posture étrange ne laissant que peu de lecture sur ses mouvements futurs. L’instant d’après elle frappait dans le Gi avant la paume de sa main. La boule absorba le choc, vibrant faiblement, je plissai les yeux intrigués, mon instinct m’avait trompé ?

    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI Kfne

    Un moment s’écoula et soudain, le Gi se mit à se déformer de l’intérieur dans une multitude de directions, s’agitant de plus en plus fort, comme s' il était en train d’imploser. Une vive lumière se dégagea soudainement, suivi d’un bruit sourd annonciateur que la frappe avait été puissante.

    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI 05oz

    Lorsque la lumière cessa, le Gi avait repris sa forme initiale, la demoiselle saluait à travers l’arène avant de repartir par le portail. La foule applaudissait en cœur, quant à moi, j’envoyais un message télépathique à mon supérieur. Cela risquait de l’intéresser.


    Explications du jeu
    La cérémonie du Gi est une épreuve de force dans laquelle votre personnage doit frapper dans une sphère d'énergie occulte appelée Gi. Il s'agit de la personnification de l'Âge Mort qu'O-bon détruit. La sphère absorbe les impacts et réagit en fonction des dégâts absorbés et des types d'attaques subis.

    Observé par tous les clans, cette cérémonie est un bon moyen de se faire repérer. Il s'agit d'un jury qui attribuera des preuves d'affiliation en fonction de la nature des attaques lancées sur le Gi. En fonction des réactions du Gi, les différentes familles vous proposeront peut-être même des places de choix.


    Matière et Mouvement
    https://www.jjk-rpg.com
    Tengen Jou
    Membre de la garde
    Rang :
    1
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    -Tengen est assez grand, 1m85
    -Très souvent bien habillé et bien coiffé, costard, long cheveux rouges
    -Un sourire apaisé ou un regard indifférent
    Messages :
    28
    Ryos :
    3250
    Fragments d'Emotions :
    0
    Membre de la garde
    Jeu 4 Avr - 18:30


    Dans les lueurs tamisées de la petite zone boisée du domaine Kamo, l'atmosphère vibrante de la cérémonie du Gi se répandait tel un doux murmure dans l'air. Les senteurs boisées mêlées à celles des encens rituels créent une ambiance envoûtante, imprégnant chaque particule d'oxygène de mystère et de tradition ancestrale. Au cœur de cette féerie, la sphère ,le Gi, se dressait comme un pilier de lumière, irradiant d’une lueur étrange, invitant quiconque à la regarder au challenge qui leur était présenté.

    Tengen, silhouette résolue, s'avançait avec une élégance mesurée vers cette scène sacrée. Ses pas, à la fois légers et pleins de détermination, semblaient composer une symphonie silencieuse avec le murmure de la foule et le chant des oiseaux cachés dans les hauteurs des arbres. Chaque mouvement, chaque geste était empreint de respect pour ce rituel millénaire, un hommage muet rendu à ceux qui l'avaient précédé dans cette danse de l'énergie pure.

    Sous la voûte de feuillages qui filtrait doucement la lumière du soleil, les couleurs se mêlaient en un tableau féerique. Des éclats de pourpre, de vert et d'or dansaient sur les visages des spectateurs, illuminant leurs expressions empreintes d'attente et de fascination. Les murmures, presque imperceptibles, résonnaient comme un mantra sacré, élevant l'âme de chaque participant et spectateur vers des sphères plus élevées.

    La jeune femme qui venait de quitter la scène, ses pas légers résonnant encore dans l'air, avait laissé derrière elle une empreinte de grâce et de puissance. Son énergie, pure et vivante, semblait flotter autour d'elle, éclairant l'arène d'une aura presque surnaturelle. Tengen, admiratif, sentait son cœur battre au rythme de cette énergie.

    Tengen le savait, il devait être le prochain à y aller. Il devait s’y déplacer sans hésiter. Et il le fit, traversant le portail pour s’y rendre, isolant la zone du Gi au cas où il y aurait un problème. Après tout, il ne semblait pas interdit d’utiliser certaines techniques pour le frapper. Qui pouvait prédire l’utilisation de pouvoirs personnels assez ésotériques ? Au fond, Tengen savait que cet endroit était à la fois pour amuser la galerie, et à la fois pour recruter de potentiels exorcistes ou bien examiner la concurrence.

    Le Gi, tel un joyau étincelant, attendait, vibrant d'une énergie contenue, prêt à accueillir ceux qui oseraient le défier. Tengen sentait son souffle se faire plus court alors qu'il se tenait devant cette sphère mystique. Son regard, plongé dans les profondeurs de l'énergie pure, percevait des reflets d'un monde invisible, des échos de puissance ancienne. Ses sens, parmi les plus aiguisés, n’étaient concentrés que sur lui et cette sphère. L’espace les séparant, l’énergie circulant dans l’air, le souffle du vent, son propre souffle. Plus rien n’existait. Il était tout et rien à la fois.

    Autour de lui, le temps semblait se suspendre, laissant place à un silence solennel, un silence empli de promesses et de défis à relever. Dans ce moment d'introspection, Tengen sentit son esprit se fondre avec son énergie occulte. Il ne faisait qu’un, une harmonie presque parfaite. Il avait presque cette impression si particulière de pouvoir vérifier en son sein cette énergie, en si petite particule. Mais, il le savait, ce n’était qu’une illusion pour l’instant, l’illusion d’un moment qu’il étendait, n’entendant pas les cris ou les murmures des spectateurs.

    Les yeux fermés, l’esprit calme, un lac sans une seule vague, il avançait doucement son pied gauche. Prenant appui dessus, c’était son autre jambe qui reculait doucement, lui laissant un appui basique. Il n’avait qu’une pose semblable à de la boxe, la plus basique des positions les plus basiques. Le bas de son corps ne bougeait plus, ancré dans le sol de toute sa force, ses muscles gonflant légèrement. Le haut de son corps, se tournait légèrement sur la droite, prenant une sorte d’élan. Son poing droit se tenait proche du haut de son buste. Au travers de son costume, l’on pouvait remarquer ses muscles gonfler légèrement, comme s’il accumule la force de l’entièreté de son corps tandis que son bras droit commençait à se gorger d’une grande quantité d’énergie occulte, celle-ci voyageant doucement vers son poing pour s’y concentrer.

    Comme un ressort reprenant sa forme, il explosait de puissance en un instant, son poing droit volant tout droit en direction du Gi. Juste avant de le toucher, un éclair noir et rouge étrange se trouvait autour de son bras, frappant de toute sa puissance et plus encore le Gi. Quand soudain..



    D’un coup empreint de grâce et de puissance, il frappa le Gi, libérant une vague d'énergie pure qui se propagea dans l'arène, illuminant chaque recoin de sa lumière éclatante. Un murmure d'admiration parcourut la foule, tandis que Tengen, le cœur gonflé d'une satisfaction tranquille, se retirait de la scène, laissant derrière lui l'écho de son énergie, une empreinte indélébile dans l'histoire de la cérémonie du Gi.

    Tengen Jou
    https://www.jjk-rpg.com/t53-tengen-jou-termine
    Yahiru Sawada
    Élève de Tokyo
    Rang :
    1
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    « Il fait chaud, nan ?! »

    - Yahiru est plutôt grand pour son âge : 1.87 m
    - Ses cheveux sont couleur noir de jais.
    - Quelques tâches de rousseur sur le visage.
    - Musculature assez tracée, le gars est fiiit !
    - Il se promène souvent en chemise, avec un chapeau d'explorateur !
    - Son collier de perles rouges ne le quitte jamais.
    Messages :
    22
    Ryos :
    29000
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Région du Kanto
    Élève de Tokyo
    Ven 5 Avr - 15:59
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI DgZ6Cob
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI S4Gzp0m
    ATTAQUE, ATTAQUE, ATTAQUE !




    ... « Wow ! Ils sont incroyable ces exorcistes ! T'as vu ça m'ma ?! » Debout sur le siège à sautiller comme un dératé, l'on pouvait entendre ma voix s'élever dans les gradins, à hurler des acclamations. « Faut TROP que j'essaie !! C'est moi le prochain, c'est clair !! » Mains plaquées sur les yeux, comme des jumelles, j'vois immédiatement une file se former pour participer. Putain, NON ! C'est clair que j'vais passer dans les derniers à tout les coups, j'aurais du m'écouter et participer directement, mais Becky a insisté pour qu'on regarde un peu comment ça se passe avant de s'y rendre. J'ai pourtant tenter d'insister, mais elle a réussi à me corrompre avec une simple glace à l'eau... décidément, elle connait tout mes points faibles ! Une femme très dangereuse, à n'en pas douter.

    Mais cette fois, elle n'allait pas pouvoir me retenir, vu à quel point j'étais excité, c'était plutôt difficile de m'empêcher de faire quoi que ce soit, au risque de s'épuiser la santé à tenter de convaincre une pile électrique. En général, ces situations là se terminent d'un soupirs las, et d'un geste de main pour m'envoyer balader : mais technique, j'avais même pas attendu la réaction ! un bon « salutj'yvaisbye! » avait suffit à me permettre de m'échapper tel un rustre ! Mais l'enjaillement n'avait pas de frontières !

    J'cours, dépasse quelques mecs qui ont la même idée que moi et finit par me retrouver dans la file ! « Ahahaha j'ai trop hâte que ça commence ! J'vais tous les CHOQUER ! »
    « Sawada... Yahiru ! C'est ça, votre numéro est le 60 ! Merci d'attendre votre tour dans la salle d'attente à côté ! » me lâchait une Tsuin, en charge de l'organisation de l'évènement
    « 60 ?! Mais y'a combien de personnes avant moi ?! » la vache, ils sont rapide...
    « ... 59 du coup... »

    Petit moment de silence où nos regards s'évitaient pour éviter l'ambiance cheloue après ma complainte débile. Elle me regardes de bas en haut, puis pose l'oeil sur les deux malabars qui me précèdent et me suivent respectivement. J'parait minuscule à côté d'eux, et j'arrive à lire un "bonne chance" dans son regard.... j'rêve ou elle me sous-estime ?! On lui a jamais dit que l'habit faisait pas le moine ? Bon, j'avoue qu'ils me faisaient aussi un peu flipper, la vache, moi qui pensait être grand pour mon âge, à côté d'eux : j'passait pour un gringalet de première !!

    « T'en fais pas petit ! » me lâche l'un d'eux, en me tapant dans le dos. il m'a arraché la colonne, cet enfoiré. « Toi aussi un jour tu seras aussi balèze que nous, hein frérot ? »
    « M'parle pas je manges.. » répondait l'autre, en tapant à pleine dents dans un club sandwich.
    « EH ? Mais où t'as trouvé ça ?! J'en veut aussi !! »

    Il me repoussait comme une vache tente de chasser les mouches, mais j'étais impossible à décoller ! Finalement, il se décida après un long regard meurtrier, qui m'a absolument pas fait broncher, d'ailleurs c'était avec des yeux de petits chats que je l'ai eu, de me donner l'autre moitié du sandwich non sans se plaindre auprès de son homologue titan blindé.

    Comme d'hab, c'qui avait commencé comme étant perçu par être une nuisance se transforma assez rapidement en conversation familière, comme si cela faisait des années que nous nous connaissions, toute formalité avait été balayée d'un revers de la main et les deux frères Koutetsu s'ouvraient à moi. « Oh ! Alors comme ça tu as été sous les ordres de Ubud ? Cette femme est terrifiante... »
    « Terrifiante ?! Vous rigolez, c'est la meilleure ! » reprenais je en leur pointant ma joue du bout du doigt. « Elle m'a même laissé un p'tit bisou avant que j'rentre a la maison ! »
    « Un "bisou" ? » Il s'arrête soudainement, regarde Goto, son frère, avant de reposer les yeux sur moi. « Mon pauvre, je crois que t'es marié ! »
    « Ah... voilà qui explique bien des choses... » Ils se mettent à parler dans leur dialecte... les batards, pourquoi est-ce qu'ils rigolent tout à coup ?! « Finalement, t'es presque l'un des nôtres ! Tu devrais demander à Ezo qu'il fasse de toi un Utari (ウタリ - Compagnon ), t'es p'têt au courant d'aucune de nos coutumes mais t'as l'âme d'un brave ! A n'en pas douter. heheh. »

    Un sourire sur les lèvres, mon attention se reporte sur les écrans géants qui rediffusent l'évènement. A la vue d'une chevelure enflammée, mon sourire s'élargit ! Je pointe l'écran du doigt et dit : « C'est monsieur Tengen !! Putain trop la classe ! »
    « Qui ça ? »
    « Monsieur Tengen, c'est un exorciste de la garde du Kanto ! Giga balèze, vous allez voir ! »
    « Le kanto hein ? Encore des rigolos qui choisissent la facili...- »

    Un bruit sourd fait crépiter les enceintes des écrans géants. Si les deux malabars furent complétement déstabilisés, que dire de Yahiru, qui regardait l'écran avec des étoiles dans les yeux. « La vache, alors il est vraiment très balèze !! Félicitations, monsieur Tengen !! »

    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI PdG8DUq

    « Moi aussi, je saurais vous impressionner, vous verrez ! »
    .
    Les gens passent, l'écran montre des gens tous aussi fort les uns que les autres... puis, arrive finalement l'heure de mon passage. « Numéro 60, c'est à vous ! » Le Sourire aux lèvres, je fais craquer ma nuque et pénètre à l'intérieur du rideau. Immédiatement, mes sens sont alertés, de multiples signatures d'energie occulte se font ressentir tout autour de moi, autour du Gi. C'est comme si les résidus des précédentes démonstrations de forces flottaient encore dans l'atmosphère... mais moi, est-ce que j'allais être en mesure de faire aussi bien qu'eux ?

    ****

    «.. La balade de l'empereur des... flammes ? »
    « Ça en jettes, nan ? T'aimes bien le nom ? »
    « Ouais mais... c'est quoi l'intérêt ? Tout le monde va savoir de quoi t'es capable si tu l'appelles comme ça ! »
    « Je sais, c'est pas trop cool justement ?! Yahiru le flamboyant "APPELEZ LES POMPIERS, Y'A YAHIRU !" j'trouve que l'idée tue, non ? »
    « Et d'où tu tires ce nom ? L'empereur des flammes, c'est par rapport au dieu chinois du feu ? J't'ai vu lire ce livre à la bibliothèque la dernière fois. »

    « Ah non, pas du tout... l'empereur des flammes.... c'est moi ! »

    *****

    « ... Allez on enchaîne sans attendre, le participant numéro 60 ! Il est originaire du Kanto, Tokyoïte et étudiant exorciste de classe 1, notre participant se nomme Yahiru Sawada ! »
    « Yahiru... ça m'dis quelque chose... »
    « Parait qu'il s'est illustré en empêchant un fléau de classe 1 de s'en prendre à un de ses pairs de Nagoya ! »
    « Meh... on verra bien ce qu'il a dans le ventre ! Mesdames et messieurs, accueillez Yahiru Sawada qui vient relever le défi de la Cérémonie du Gi ! »

    Sur l'écran géant, sur lequel était retransmis tout ce qu'il se passait au sein de la dimension blanche pour les spectateurs, l'on pouvait voir l'exorciste aux cheveux de jais, qui semblait étrangement calme, peut être un peu trop au goût des gens, dont le silence pesant semblait agiter les esprits. Il n'aurait pas été fou de se demander ce qu'il pouvait bien faire à attendre là, face au Gi, était-il terrorisé ? Était-ce la peur qui l'empêchait d'agir ? Eh bien... pas tout à fait.

    Jusqu'à maintenant, les pouvoirs de Yahiru n'avaient été employés que dans l'objectif de protéger les siens, mais même dans cette optique : il n'avait jamais osé se pousser jusqu'à ses retranchements. D'une certaine manière, s'il restait figé de la sorte, c'est qu'il était en train de creuser en son fort intérieur à la recherche du sentiment qui lui permettrait d'aller chercher cette force qui ne se dévoile que dans les moment les plus critiques.

    Quelle était la source de cette force terrifiante ? Qu'est-ce qui l'empêchait de la canaliser à tout va ? Eh bien, comme la nature volatile et dangereuse des flammes, tout était une question de contrôle. Il est de ceux qui possèdent le pouvoir de détruire des vies, qui peuvent blesser et causer du tort, alors, comment ne pas le comprendre ? A bien y réfléchir, la raison de sa force paraissait si évidente.

    Je pense qu'ils ont assez attendus... pas vrai, Yahiru ?
    « Vous êtes bien sûr que la barrière est assez solide ? Bien, dans ce cas... »



    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI 1LTWIIn
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI SHMhcUS
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI F8vkYqJ

    L'espace d'un instant, son corps se crispe, il est comme traversé de part en part par un éclair, totalement figé sur place... mais l'instant d'après, la température augmente au sein de la dimension. Ses dents se resserrent, ses poings aussi alors qu'il les rassemble pour les entrechoquer devant son torse. Le torse gonflé d'air, il exhale une première fois, avant de prendre une seconde inspiration profonde. Cette fois : il ne se contente pas d'exhaler de l'air. Il vide sa cage thoracique, et une mer de flammes s'échappe d'entre ses lèvres et se répand dans toute l'arène. En quelques secondes, c'est l'intégralité de la surface exploitable qui se voit engouffrée par les flammes !

    Je me demandes ce que ces yeux voient, au travers du Gi des Kugen... Car il était clair que depuis son arrivée dans la dimension : Yahiru était méconnaissable. Pour ceux qui avaient l'habitude de le côtoyer, c'était comme avoir affaire avec un inconnu, jamais il ne s'était présenté devant eux avec ce regard là, cette expression sur le visage. Ses traits durs renforcés par la lueur des flammes qui brillait dans le creux de ses yeux, Son sourire qui ne faisait que s'élargir à mesure que le temps passe.

    Oh, douce colère, puit de puissance au service d'un coeur bon.

    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI Zs3DYHN

    - "炎帝の怒り" (ENTEI NO IKARI). -
    - COLÈRE DE L’EMPEREUR DES FLAMMES -
    .

    Ses poings se délient, puis ses bras se lèvent vers le ciel. Sur cette action, le feu se met à tourbillonner, se rassembler en un point. Une petite boule de feu se forme, puis grossit à mesure qu'elle semble avaler toute les flammes présentes au cœur de la dimension. A cet instant, où les flammes se réunissent, émane du corps de Yahiru une étrange radiation. Le temps d'une courte interstice, La lumière au sein de la dimension flashe brièvement du noir, au rouge, - Un éclair noir ?! - puis retourne sur une couleur orangée, proche de celles produite par les flammes. L'astre enflammé qui trône au dessus de sa tête irradie l'atmosphère, la température au sein de la dimension était assez intense pour faire fondre les métaux, ou quoi que ce soit, en réalité... Il venait de transformer l'endroit en réelle fournaise et le Gi n'en était qu'au début de ses peines.

    Car l'heure était désormais au bouquet final ! Ses deux bras s'abaissent, et l'orbe gigantesque vient s'abattre sur le gi. Un silence religieux précède la détonation cataclysmique qui s'en suit. Sur le lieu de l'impact, c'est une explosion gargantuesque qui se déclenche, une explosion digne d'un bombardement atomique, suffisante pour souffler toute âme présente dans sa proximité, pour peu qu'elle ne s'appelles pas Yahiru. Était-ce là toute la puissance du Sawada ? Il était assez dur de l'affirmer... mais le temps d'une technique : il était devenu aussi puissant que les plus grand de ce monde, mais allaient ils le remarquer ?

    Yahiru, dans un déferlement de flammes, venait d'honorer les traditions Kugen.

    Yahiru Sawada
    https://www.jjk-rpg.com/t19-rei-do-brasil-yahiruslimuxontheflux
    Tsuyoshi Saitoku
    Élève de Tokyo
    Rang :
    1
    PI Investis :
    0
    PI Restants :
    0
    Description Brève :
    "Je serai toujours là pour jouer avec toi !"

    - 1m 87 c'est grand ?
    - J'aime les vêtements chic
    - Un enfant éternel
    Messages :
    6
    Ryos :
    800
    Fragments d'Emotions :
    0
    Localisation :
    Région du Kanto
    Élève de Tokyo
    Mer 10 Avr - 14:19
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI 3290173b528a01e556e2d9a4fbb73d9f


    Les acclamations enjouées des spectateurs déchiraient l’air environnant, pour finalement laisser place à la musique traditionnelle qui venait apaiser tout cette excitation. L’odeur des centaines de plats et friandises que proposaient les stands flottait dans l’air avec douceur, réussissant même à me faire saliver, et le parfum des fleurs du printemps venait saupoudrer le tout. Ce genre d'évènement… c’est vraiment le top !!! Je ne pouvais pas me débarrasser du sourire niais qui s’était dessiné sur mon visage, tandis que mes yeux brillaient de mille feux en scannant chaque recoin de mon environnement ou la joie et l’amusement avaient pris place. De nouvelles acclamations venaient fendre l’air, et c’était la preuve que la personne qui venait de passer l’épreuve du Gi venait de faire une performance remarquable.

    Cela devait faire déjà plusieurs heures que la cérémonie du Gi avait commencé, puisque le soleil avait décidé de commencer à se coucher timidement, et les premières lueurs orangées n'allaient pas s’attarder à apparaitre. Pourtant les spectateurs restaient toujours aussi enthousiastes, et j’avais même l’impression qu’il y avait de plus en plus de monde. C’était tout à fait normal, puisqu’en réalité, c’était à la fin que ça allait réellement devenir intéressant. Ceux qui avaient passé l’épreuve du Gi en premier n’étaient que des amuses bouches, et les exorciste réellement talentueux allaient se présenter durant les derniéres heures de la cérémonie, pour finalement laisser le clou du spectacle aux primats blanc et chefs de clan qui souhaiteraient  participer. Moi, qui était simplement venu pour pouvoir profiter du spectacle, je me trouvais désormais dans la file d’inscription, attendant patiemment de recevoir mon ticket. L’enfant en moi avait surgit, et mon âme m’avait hurlé de participer à cet événement, j’avais donc fini par craquer. Moi ? Se contenter de regarder ? Hahahaha ! Jamais de la vie.

    Après ce qui me semblait être une éternité, j’avais enfin obtenu mon ticket et je me dirigeais vers la salle d’attente en chantonnant avec excitation. Cependant, je me suis fait  accueillir avec une certaine… froideur. Contrairement à l’extérieur, une étrange tension s’était installée dans la salle d’attente, et les différents exorcistes et chamanes présents dans la pièce ne s’adressaient même pas le regard. Il me fallut quelques secondes pour me rappeler qu’on ne se contentait pas de simplement s'amuser durant la cérémonie du Gi, mais bel et bien de prouver notre valeur à l’Orthodoxie. Pour les personnes ayant passé l’épreuve du Gi en premier, cette cérémonie n’était probablement rien qu’un simple divertissement, mais pour les exorcistes et chamanes présents dans cette salle d’attente, l’épreuve du Gi possédait une plus grande signification. Une occasion en or de prouver ce dont on est capable, et peut être avoir la chance d’intégrer l’un des 7 clans majeurs ou d’obtenir une proposition de leur part.

    Mon sourire niais commençait à se déformer, pour finalement laisser place à un sourire carnassier. Pour moi, cette cérémonie… était il un simple divertissement ou une occasion en or de prouver mes valeurs ? La réponse est évidente, c’était les deux en même temps. Pour moi, cette cérémonie n’était qu’un simple match de punching-ball, ou le but était de faire le score le plus haut possible. Mais ça ne se terminait pas là, puisque si je réussissais à faire un bon score, j’allais pouvoir participer à un jeu encore plus grand et plus amusant… rejoindre les 7 clans majeurs. Je commençais à frissonner d'excitation, et j’étais impatient de montrer à l’orthodoxie mes capacités. Je ne stressais pas, je n’avais pas peur, j’avais seulement…. hâte. Hâte de participer, hâte de ne plus être qu’un simple spectateur. Les secondes, puis des minutes commençaient à s’écouler lentement, et la salle d’attente commençait à devenir de plus en plus vide. J’observais l’écran géant où était diffusé l'événement, et j’étais hypnotisé par le spectacle qui se déroulait sous mes yeux. J’avais donc raison… Les meilleurs se présentaient à la fin. Je pouvais ressentir la puissance des coups à travers l’écran, et mon envie d’entrer en scène grandissait au fur et à mesure. Des nouvelles têtes commençaient également à entrer dans la salle d’attente, et leur discussion me fit sourire de plus belle.

    -“Tu savais qu’il y a le primat blanc du clan Kugen qui vient d’arriver pour voir la cérémonie du Gi ?”
    -“Quoi ?! Matsumae Kugen en personne ? J’étais déjà stressé d’y participer, mais si en plus de ça ce type me regarde, je vais finir par m’chier dessus…”

    Hahaha ! Tient donc, les primats blanc commençaient à montrer leurs têtes ? Une raison de plus pour me surpasser. Alalala ~ Qu’est ce que j’avais hâte !!!




    Mon téléphone affichait 16h10 lorsque je fut appelé pour pouvoir enfin participer à la cérémonie du Gi, et mon corps commençait à trembler d'excitation. J’allais enfin pouvoir y aller, enfin pouvoir jouer, et sans attendre, je me dirigeais vers le portail qui allait me mener vers le Gi. Au fur et à mesure que je m’approchais du portail, je pouvais sentir les différents résidus d’énergie occulte qui avaient imprégné totalement la zone, et l’aura des personnes qui avaient passé avant moi semblaient toujours être présent, comme pour pouvoir observer si une autre personne qu’eux même pouvait faire mieux. J’avais l’impression que j’allais atteindre l’extase à tout moment, et alors que je savourais chaque seconde, et qu’une étrange sérénité commençait à s’installer au fond de moi, je me trouvais enfin devant le Gi.

    “Mesdames et messieurs ! Un tonnerre d'applaudissements pour Tsuyoshi Saitoku, étudiant exorciste de classe 1, originaire de Tokyo ! Tient ? Peut-être est-il dans la même classe que notre précédent candidat Yahiru ? Pourra t-il surpasser la performance flamboyante de son camarade ? Nous allons le voir tout de suite !!!”

    Yahiru ? C’était donc pour ça que certains résidus occultes me semblaient si familière… Donc, ce volcan ambulant avait participé avant moi, et en plus de ça il semblerait qu’il ait bien chauffé les spectateurs, me donnant ainsi encore plus de difficulté à les émerveiller. Ce n’était pas très étonnant de sa part, lui qui avait toujours l’habitude de marquer les gens lorsqu'il en rencontrait. Moi ? Faire mieux que lui ? HAHAHAHAHAHA ! Challenge accepté ! Les deux mains en l’air, je saluais autour de moi en montrant mon plus grand sourire, tandis que les applaudissements et sifflements d’encouragements continuaient de pleuvoir.

    Après cela, mon regard se dirigeait naturellement vers le gi qui n’attendait que moi, et j’avais l’impression que le monde qui m’entourait commençait à disparaître lentement. Je n’entendais que les battements de mon cœur, je ne voyais que le gi, et je pouvais sentir mon énergie occulte qui commençait lentement à prendre possession de moi. Cette sensation si agréable, comme si on ne faisait plus qu’un avec quelque chose… oui… c’était ce que je voulais ! Mon visage était déformé par mon sourire carnassier, et je regardais le Gi de façon meurtrière, avant de lever lentement mon bras droit, visant la sphère qui semblait être prête à recevoir mon coup. Mon énergie occulte commençais à se déchainer et danser autour de moi alors que mon aura commençait à s’imposer dans la dimension, et on pouvait apercevoir les premières étincelles occulte qui crépitait au bout de mes doigts, pour finalement laisser place à une boule d’énergie occulte condensé qui commençait à apparaître dans ma paume. Elle grandissait de plus en plus, et rapidement, on pouvait apercevoir qu’elle commençait à changer. Elle devenait menaçante, instable, et des reflet noir avait commencé à faire leur appartition, pour finalement lâcher une flash noir entremelé de rouge. Pourtant c'était pas suffisant… j’en voulais encore plus, ENCORE PLUS !!!


    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI 3ae9861b753e9c3ce41725702338fc68
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI P02q
    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI B48aeca8076473d7710f259166c71c14


    Le concentré d’énergie occulte qui se trouvait dans ma main débutait sa 2éme transformation, donnant l’impression qu’elle allait exploser à tout moment, et sa noirceur commençait désormais à dévorer la lumière de l’endroit auquel je me trouvais, installant une atmosphère sinistre et oppressante. Mon énergie occulte semblait régner en maître, mais le Gi se trouvait toujours sur mon chemin, et un silence tendu attendait patiemment d’être rompu par le lancement de mon sort. Cependant ce fut mon rire incontrôlé qui brisa le silence, et au lieu de tirer mon rayon d’énergie occulte vers le Gi, je l’avais tiré totalement à côté. Du moins… c’est ce que croyait probablement les spectateurs, puisqu’en réalité, je lui avais simplement donné une trajectoire différente. Mon rayon occulte allait faire le tour de la dimension, avant de s'abattre violemment sur le Gi, la question qu’on pourrait se poser c’est… Pourquoi faire ? Haha… Hahaha…

    “HAHAHAHAHAHAHA !!! À QUEL MOMENT C’EST PRÉCISÉ QU’ON NE DOIT LANCER QU’UNE SEULE ATTAQUE ??? ”

    Tandis que mon premier rayon occulte frôlait le rideau qui protégeait les spectateurs, je me préparais à lancer mon second rayon occulte. Mon bras gauche canalisait à nouveau mon flux, et même si je n’étais plus capable de lancer un éclair noir, mon serment allait suffire amplement, et j’avais en ma possession assez de temps pour pouvoir lancer ma derniéres attaques. Le temps semblait soudainement se ralentir autour de moi, et tandis que mon premier rayon avait fini de faire le tour de la dimension pour foncer  vers sa cible, j’avais lancé mon second rayon en direction du Gi. Mes 2 attaques fonçaient de manière totalement coordonné vers la sphère occulte, et le résultat que j’attendais tant se produisit enfin.


    CEREMONIE ▬ LA CEREMONIE DU GI Zsp6



    Les 2 rayons s'étaient abattu sur le Gi à la microseconde près, et une explosion occulte colossale venait de se déclencher, sa noirceur dévorant les dernières traces de lumière restant dans la dimension. S’ensuivit une détonation apocalyptique qui transcendait tout sur son passage, et mon rire strident venait accompagner cette vision cataclysmique. J’étais aux anges, puisque c’était la première fois de ma vie que je venais de lancer une attaque aussi belle et puissante. Après avoir laissé une trace indéniable de mon énergie occulte et de ma présence, je me dirigeais vers la sortie de façon nonchalante, comme s’il ne s’était rien passé.

    (Et si j’allais rendre visite à Kugen-sama ? Il devrait être là normalement...) Demandais-je innocemment en quittant la scène.


    Tsuyoshi Saitoku
    Contenu sponsorisé
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    Sauter vers: